REFLEXION

NACER MEHAL: Une mouture de la nouvelle loi sur l'information d'ici juin



NACER MEHAL: Une mouture de la nouvelle loi sur l'information d'ici juin
Une mouture de la nouvelle loi sur l'information devrait être prête d'ici au mois de juin prochain pour être soumise à débat avec les professionnels et d'autres partenaires intéressés, a annoncé jeudi à Alger le ministre de la Communication, M. Nacer Mehal. "Nous aurons une mouture (de la nouvelle loi sur l'information) d'ici le mois de juin et tous les professionnels sont interpellés à cet effet", a dit M. Mehal au forum d'El Moudjahid. "Le code de l'information n'est pas l'affaire d'un ministre ou d'un gouvernement, mais c'est l'affaire de la corporation qui doit être au niveau de la responsabilité qui est la sienne", a souligné le ministre. "La révision du code de l'information fait partie des réformes politiques importantes annoncées par le président de la République dans son discours à la nation, et nous allons nous mettre tous autour d'une table pour en débattre librement et trouver conseil auprès de ceux qui ont vécu les 20 ans qui nous séparent de la loi actuelle", promulguée en 1990, a ajouté M. Mehal. Le ministre a affirmé que la discussion était "ouverte aux professionnels du journalisme et à ceux qui veulent participer au débat qu'ils soient des partis politiques, organisations professionnelles, juristes ou autres". Pour lui, il s'agit d'aboutir à un projet de loi qui sera ensuite présenté au gouvernement puis au Parlement, mais "dans un cadre consensuel". "Nous devons aller vers une grande consultation et je reste ouvert à toutes les idées", a insisté le ministre. La loi sur l'information ayant été promulguée il y a 20 ans, M. Mehal a appelé à établir le bilan de cette période, rappelant que l'Etat algérien avait contribué à l'éclosion de la presse (écrite) par le biais de subventions et la mise à disposition de locaux notamment. Il a indiqué que la loi 90-07 portant code de l'information comporte des "aspects positifs", relevant cependant qu'elle n'a pas pris en compte l'évolution induite par les nouvelles technologies de l'information et de la communication qui a permis l'émergence de la presse électronique et la télévision par internet (web-TV).

Yacine
Dimanche 1 Mai 2011 - 11:56
Lu 502 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+