Musulman ou islamiste ?

QUAND LA FRANCE S’EN MELE !?

Beaucoup se posent la question sur la différence entre musulman et islamiste, surtout les étrangers qui probablement ne connaissent rien sur cette religion ou connaissent juste ce qui est étalé par les médias : Explication :



QUAND ON VEUT TUER SON CHIEN ON L'ACCUSE DE RAGE

Musulman ou islamiste ?
Le musulman est celui qui prend parti pour Dieu, l'Islamiste est celui qui crée un parti au nom de Dieu mais que pour ses intérêts, Le Musulman est celui qui n'impose rien à personne en respectant strictement le livre saint(Coran) qui stipule que la religion ne pourra jamais être imposée et qui dit clairement au prophète tu es juste un messager et jamais un possesseur, un Islamiste c'est quelqu'un qui impose la religion à sa manière, pour imposer aux autres  son mode de vie, sa vision de l'existence et sa philosophie faisant parfois usage de la force pour  arriver à ses fins. Un musulman est celui qui sème l'amour en appliquant les normes du Coran qui dit: soyez cléments envers les humains sur terre si vous voulez la clémence du ciel, un Islamiste sème l'enfer sur terre en ne tolérant que ceux qui partagent son avis et sa vision. Un musulman donne au prochain, fait de son mieux pour sauver et aider le plus possible d'humains sans distinction d'ethnie ou de race, en appliquant le Hadith du prophète qui dit: celui qui sauve une vie c'est comme s'il avait  sauvé l’humanité entière, celui qui ôte une vie c'est comme s’il ôtait les vies de tous les humains, un islamiste peut interpréter le Coran à sa guise et selon lui, ce qui est arrivé en Algérie et dans divers pays musulmans peut témoigner de cela. Un musulman travaille  pense aux autres avant de penser à lui, un islamiste est quelqu'un qui  garanti le paradis selon lui et  veut nous le garantir par la force, à ce stade l’on peut bien imaginer ces haineux nous vouloir du bien? Un musulman est quelqu'un qui croit en le Coran et en son verset qui dit: dis aux humains qui ont failli de ne pas se désespérer Allah pardonne tous les péchés, un islamiste décrit dieu comme un monstre qui ne pardonne rien et qui n'a que l'enfer comme disponible, par contre et toujours selon eux, assassiner des innocents au nom de la religion peut être pardonnable(voir le cas de l’Algérie durant la décennie noir)Un musulman ne fait du mal à personne car il sait que le faire est un péché envers dieu et que faire du mal à une personne nécessite le pardon sincère de cette dernière, un Islamiste peut faire du mal à toute la planète mais insiste sur les futilités qui n'ont aucun sens et qui impliquent des répercussions sur les personnes. Le Coran est assez clair pour qu'on puisse déduire que la violence et le non respects aux libertés individuelles est contraire à l'islam, le prophète préconise la même chose et les mêmes directives que le livre saint, l'élu de dieu n'a pas eu le privilège de contrôler la vie des humains ou de leur imposer quoi que ce soit Alors, comment se fait-il que des ignorants puissent s'attribuer la dictature au nom de cette religion? Existe-il en notre temps quelqu'un qui ne sait pas faire la différence entre le bien et le mal?

Qui  a inventé l’islamisme ?
Un islamiste : C'est un nom inventé par l'occident pour appeler les fanatiques qui se servent de l'islam à des fins personnelles et ça sur deux fronts , l’un politique et  l’autre commettre des attentas  contre les musulmans. L'islamisme: Est une idéologie affirmant que l'islam est non seulement une religion, mais un système qui veut régir les aspects politiques, économiques et sociaux de l'État. Dans ce sens, l'islamisme est considéré comme une idéologie, au même titre que le nationalisme, le communisme, le capitalisme, le fascisme, etc. Parfois, l'islamisme est identifié à la volonté d'instauration de la charia (loi islamique). Mais de nos jours la connotation du mot islamiste se rapproche du mot terroriste. Un musulman est une personne qui pratique la religion musulmane sans entrer dans les considérations politiques. l'islamisme n'a pas sa place en islam et ne fait pas partie de l'islam pour deux  raisons : la première ; le fanatisme dans l'islam est un péché envers Dieu et notre prophète SAW , ont dit  qu’il faut écarter les fanatiques et que chaque personne qui prenne ce chemin était en dehors de l'islam ,la deuxième raison c'est que "AL HIZBIA" la politisation et l'utilisation de l'islam à des fins politiques est « Haram » un péché, car qui dit politisation de la religion dit éloignement de cette religion et Dieu et notre prophète SAW nous a interdit d'utiliser l'islam à des fins de manipulation. L'amalgame que font beaucoup d'occidentaux entre islamiste , musulman et terroriste est voulut par les medias étrangers car sinon on aurait dit aussi pour les chrétiens chrétieniste, mais islamisme ou islamiste ou même musulman modéré, pousse à l'amalgame et à la confusion et que l’on met  sur le dos de 98% des bons musulmans qui ne sont pas des fanatiques  par rapport à une minorité de fanatiques politisés qui cherchent à détruire l'islam et les musulmans .Ce procédé n'est pas nouveau, la France a utilisé après le colonialisme un terme pour les Harkis qui ont trahi leur pays en les appelant Musulmans de France et les autres qui n'étaient pas Harkis, immigrés et actuellement on dit islam de France , ou islam modéré alors que l'islam a toujours été modéré,  ne pas condre car l'islam de France , d’Algérie ou d’Arabie est le même .On pourrait dire aussi les francistes , les français modérés ou les lepenistes. Français modérés en assimilant une minorité à une majorité et ça ferait de la France et des français des racistes et des néo nazis en puissance, ou dire des corses, des corses modéré au lieu de nationalistes, c’est juste une amalgame voulue qui ne changera pas à notre avis car  la nuance est politisée par l'occident pour expliquer et justifier des actions qui sont injustifiables.

 L'islamisme en France
Selon le ministère de l'Intérieur, il y aurait entre cinq et six millions de musulmans en France, et selon la dépêche française, l’islamisme est un mouvement regroupant les courants les plus radicaux de l'islam. Ces courants veulent faire de l'islam une idéologie politique,  qui passe par l'application rigoureuse de la charia (loi islamique fondée sur les préceptes du Coran) et la création d'États islamiques, qui n’ont rien à voir avec la religion. Le terme est réapparu en France à la fin des années 1970. L'islamisme ne doit pas être confondu avec l'adjectif "islamique" qui qualifie tout ce qui se rapporte à l'islam. Le Centre français de recherche sur le renseignement a publié un rapport sur le développement de l'islam fondamentaliste en France en 2005. Il indique que l'islamisme représente 5 à 10% de la communauté musulmane, soit 300 000 à 500 000 personnes. En outre, 1% des musulmans français seraient prêts à s'engager ou à soutenir activement le djihad, soit 3 000 à 5 000 personnes. Enfin, selon des chiffres émanant des services de renseignement cités dans ce rapport, en 2005, entre 300 et 500 jeunes Français avaient rallié Al-Qaïda.

Riad
Lundi 2 Juillet 2012 - 10:41
Lu 578 fois
L’ESSENTIEL
               Partager Partager


Les plus lus

Edition du 30-07-2014.pdf
2.62 Mo - 30/07/2014




Flux RSS



Retrouvez-nous sur Google+