REFLEXION

Mouvement associatif : La DRAG veut mettre de l’ordre



Des dizaines d’associations «budgétivores», qui ont transformé les subventions publiques en une source d’enrichissement et d’investissements avec des pratiques commerciales illégales, sont appelées à se conformer à la nouvelle loi sur les associations si elles ne veulent pas être dissoutes. Si les associations sportives sont financées à hauteur de 3 % du budget communal, les autres associations locales devront solliciter des donateurs généreux et leurs adhérents pour financer leurs activités : «Hormis les associations sportives, la commune ou la wilaya ne sont pas obligées de financer des associations qui n’ont aucune activité, ni représentativité, ni une influence positive sur la société. Désormais, les associations locales sont appelées à s’autofinancer selon les objectifs de leur association. Leur personnel fait du bénévolat !» a précisé le directeur de la réglementation de la wilaya d’Oran, avant de poursuivre : «les communes doivent récupérer leurs locaux  occupés par ces associations fantoches. Quand une association caritative crée 14 crèches et assure des cours de soutien payants, elle devient une EPIC et non une association citoyenne mais commerciale. Je vous informe que 98 % des contestations des citoyens ont été enregistrées devant les mairies et les daïras. Un taux qui donne à réfléchir !»En effet, des associations locales ont inauguré des crèches payantes faisant fi de la loi, au vu et au su des autorités locales dans plusieurs communes. Une complicité tacite qui inquiète les citoyens. Cette mise au point du responsable de la réglementation est tombée à point nommé pour mettre fin aux dérapages. D’autre part, 2400 associations sont en sursis. Elles doivent déposer leurs bilans, moral et financier, avant fin mars afin d’éviter la dissolution. Toutefois, l’administration a accordé deux années pour la mise en conformité avec la nouvelle loi 12/06 sur les associations qui a déjà bouclé une année d’existence.        

Medjadji H
Mardi 26 Février 2013 - 09:45
Lu 168 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+