REFLEXION

Moubarak loge dans un palais de feu



Sans doute le pays le plus mal à l’aise  par rapport à ce qui se passe en Tunisie est bel et bien l’Egypte. Cela même si les troubles qui secouent actuellement la Jordanie et les divers problèmes que connaissent le Koweit, la Syrie et le Maroc et dans d’autres états devraient pousser leurs dirigeants à avoir les chocottes. L’Egypte, pays usurpateur, érigé en leader de la communauté arabe alors que ses relations sont normalisées avec l’entité sioniste et qu’il est même devenu le complice de certains de ses crimes commis contre le peuple de Palestine, a définitivement pris la mouche, montant sur ses grands chevaux par la voix de son chef de la diplomatie, montrant à quel point son président, arrive au pouvoir, via un pronunciamiento pour s’y maintenir depuis trois décennies instaurant un état d’urgence  permanent et affamant son peuple est certainement le plus menacé et le plus fragilisé de tous les dirigeants arabes par le magnifique exemple Tunisien …  Après lui, vient juste après le roi Mohamed VI. Mais ceci est une autre affaire …             


Réflexion
Mercredi 19 Janvier 2011 - 10:46
Lu 380 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+