REFLEXION

Mots pour maux : On est bien dans nos HLM !

Ce n'est pas une chronique intellectuelle, ça ne vous apportera rein de nouveau au quotidien que nous vivons, mais ça va quand même rappeler les gens des ‘’villas’’ qui vivaient jadis dans les HLM, les jours de leur pauvreté.



Ici à Mostaganem comme partout d’ailleurs en Algérie, nos HLM sont bien, locataires ou propriétaires venus d’Achaacha ou de Tijditt ou même des wilayas, Chlef ou Alger, on s’arrange comme on peut pour construire notre vie dans le gourbi moderne (un Apt f2 ou f3 ou un f5 pour les plus heureux. On est si bien dans nos HLM, même si nos ascenseurs sont en panne parce qu’on  n’a pas payé la taxe de l’OPJI ou l’agent d’AADL est en colère contre nous.
Pour l’éclairage public estime toi heureux d’avoir de l’électricité dans ton appart même si de temps à autre elle est perturbée par des coupures , c’est normal avec tous ces climatiseurs et chuintements des câbles électriques ,il y’a de quoi  avoir pitié pour la Sonelgaz .L’essentiel c’est que nous avons la liberté dans nos cages d´escalier, on joue au domino jusqu'à une heure tardive ou on jette nos poubelles là où on veut , et personne ne nous  casse la tête , c’est devenue une culture pour tous les voisins , ‘’chacun sa porte et l’immeuble pour tous ‘’.
Chez nous, les filles avec la taille fine se foutent de la « Hechma », elles sortent en pleine nuit en compagnie de leur mec  alors que ces grands frères « Rejla » se moquent du voisinage et allument le son de leurs radio cassette  en pleine nuit et s´offrent  des coups de bière  au rez-de-chaussée de l'immeuble et si ça t’ennuie  tu n’as qu’ à alerter la police car  elle ne va pas venir parce que pour le voisinage ces actes de délinquance  font partie du décor de nos HLM .
Le matin de bonne heure c'est les coups dans le mur et le son de la perceuse et les portes qui claquent pour annoncer le début des fêtes non-stop.
Parties de bagarres improvisées sur le bas de nos HLM, des jeunes au look de Cheb Bilal ‘’ hdar hta l3am jay’’, et qui se prennent pour Clint Eastwood, armés de sabres ou de bâtons, nous livrent des spectacles inédits pour changer un peu le rituel de notre vie.
Nos petits-enfants apprennent vite le mélange de langues et des richesses de nos vocables arabes, Où ils apprennent vite à dire « Chiriqui », « Fouteha » et puis le « Neguataak».
 En bas de l’immeuble, et sans être atteint de la grippe ‘’A’’, tu es obligé de porter le masque pour rentrer chez toi, car tu seras choqué par des horreurs à l’entrée du HLM, ça pue l’odeur de la merde et des crachotes dans les escaliers, évidemment comme c’est le spot publicitaire pour t’indiquer que tu es bien dans ton HLM ! Alors, on se passe du reste. Et bien veut tu toujours venir vivre dans nos HLM… ?
 
 

Belkacem
Lundi 25 Juillet 2016 - 20:40
Lu 512 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+