REFLEXION

Mostaganem : ville traditionnelle, ville “moderne” européenne (1ère partie)

EVOLUTION SOCIALE ET RECONFIGURATION SPATIALE

Ville des « Quarante quatre marabouts », Mostaganem est réputée pour ses remarquables valeurs culturelles et artistiques. Elle s’est en effet distinguée, au cours de son histoire, par un patrimoine dont l’expression plurielle a traversé les époques sur plusieurs générations.



Mostaganem : ville traditionnelle, ville “moderne” européenne (1ère partie)
1- La zaouia El-Alaouiya, par exemple, représente un lieu culturel et cultuel de renommé mondiale. Le quatrième art occupe une place particulière grâce à Ould Abderrahmane Kaki dont l’apport a singulièrement marqué le théâtre algérien. Au titre de la musique populaire, se reproduisent un genre « chaâbi » et un chant bédouin propres au milieu artistique mostaganemois qui enregistre dans l’art pictural notamment, des hommes de culture de grande envergure2.
2-Malgré cette richesse de la création artistique, la ville de Mostaganem n’a fait l’objet que de quelques écrits où ne se reflètent pas, à notre sens, les valeurs relatives qui la caractérisent. Durant la période coloniale, seuls quelques monographies, récits ou articles ont été écrits sur la ville. Après l’indépendance, mises à part quelques études sur son histoire (Belhamissi M., 1982 ; Ghalem M., 1998), sur l’habitat précaire et les bidonvilles (Péchoux P.Y., 1972 ; Souiah S.A., 1996), sur l’industrialisation et la périphérie (Semmoud B., 1983) ou quelques travaux de mémoires d’ingénieur de géographie, Mostaganem n’a suscité que récemment l’intérêt de la recherche en matière d’urbanisme.
3-Sans remettre en question l’intérêt de ces écrits, notre contribution apporte un autre éclairage sur Mostaganem. A partir de la lecture de sa dynamique urbaine, il s’agit de mettre en évidence le processus de développement et de restructuration de ses tissus urbains. L’objet de notre réflexion est une tentative d’interprétation des changements opérés dans la structure et la symbolique3 urbaine de cette ville depuis la période précoloniale. Quels sont les apports urbanistiques de chaque période historique de Mostaganem ? Quelles sont les logiques qui sous-tendent son organisation spatiale et ses formes d’urbanisation ?
4-Pour appréhender notre terrain d’étude, les deux démarches utilisées se rapportent aux aspects morphologique et paysager de lecture d’une ville. Fondée sur la mise en évidence des caractéristiques de la forme urbaine (Panerai, P., Depaule, J.C., Demorgon, M., 1999) qui intègre les dimensions spatiales et historiques dans l’analyse de la forme physique et de la constitution du tissu urbain. La deuxième renvoie à l’étude de la structure de l’image de la ville et de sa lisibilité (Lynch, K., 1976). Le travail, mené à partir de l’interprétation de la documentation et de supports graphiques, est complété par l’observation directe et les entretiens avec quelques acteurs urbains de Mostaganem.

Ville traditionnelle, Ville « moderne » européenne : juxtaposition spatiale et divisions sociales, ethniques et fonctionnelles
5Les photos aériennes de Mostaganem révèlent certains principes et logiques de localisation et de croissance pour chaque période de son histoire. La ville précoloniale, attenante à l’Oued Aïn-Sefra, occupe un site protégé par une topographie élevée. Elle dominait l’environnement et favorisait ainsi une position de défense et de contrôle du secteur ouest. L’oued constituait en même temps pour les habitants, une ressource d’eau pour irriguer les jardins et actionner les moulins. La topologie de l’ensemble est significative de l’expression d’un modèle d’intégration aux données physiques du site. Occupant des terrains escarpés le long des berges de l’oued, elle se compose de trois quartiers et de quelques constructions appelées El-Arsa. Ces types d’implantation qui adhèrent aux propriétés morphologiques du site initial, se traduisent par des configurations toponymiques expressives.                              A suivre

Réflexion
Samedi 25 Mai 2013 - 10:43
Lu 735 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+