REFLEXION

Mostaganem s’illumine par les feux tricolores



Mostaganem s’illumine par les feux tricolores
Enfin une bonne chose que de voir, des feux tricolores illuminer une certaine morosité qui a régnée durant des décennies, sans que rien n’est été fait, mais ne dit-on pas qu’il vaut mieux tard que jamais. Pour les usagers de la route, c’est grand ouf de soulagement, puisque les avis sont unanimes, quant à la nécessité des feux tricolores dans une ville aussi importante que Mostaganem, de par la pression exercée, par le nombre de véhicules, qui n’a cessé de s’accroitre et qui transite par le centre ville. Cette initiative de la part des pouvoirs public n’en n’est pas moins louable, et ce dans le cadre de l’organisation pour une règlementation ordonnée de la circulation et de la réglementation en matière de circulation routière que se soit à l’intérieur ou à l’extérieur de la cité. Mostaganem qui a été l’une des villes pionnière, pour ce qui des feux tricolores en 1960, s’est vue démantelé dans les années 1980 de ces derniers. Aussi avait-elle bien besoin de cet outil très important, afin de contrôler le flux incessant de voitures et de piétons et ce, après des décennies d’attentes. Cependant, malgré cette avancée notable, en matière de réglementation routière, à l’intérieur de la ville, il reste que d’autres efforts doivent être entrepris, pour une meilleure fluidité et une meilleure approche, dans la maitrise, de cette technologie et qui va dans le sens, d’un suivi concernant gestion du réseau routier, dans la ville de Mostaganem, afin qu’elle ne retombe pas, dans l’anarchie, surtout pour ce qui est de son centre, qui a été de tout temps saturé, de par les embouteillages créés, par le flot incessant de véhicules. Aujourd’hui il est certain, que pour les usagers de la route, c’est une surprise bien agréable, et pour le citoyen, celui-ci espère que ce déclic tant attendu de la part des autorités locales, sera le prélude d’une amélioration des autres secteurs tous confondus, en espérant que ces installations, feront l’objet d’une attention particulière en matière d’entretien.

Benyahia Abdelkader
Lundi 31 Mai 2010 - 10:28
Lu 610 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+