REFLEXION

Mostaganem capitale du bricolage !!!

TRAVAUX DE REFECTION DES IMMEUBLES CONFIES A DES ENTREPRENEURS AMATEURS

Après la publication du message lancé par le collectif des habitants de l’immeuble 3 sis, place Abdelkrim Ayachi, publié dans notre édition du dimanche 1er avril, Il est difficile de comprendre qu’à Mostaganem, précisément on puisse encore faire dans le bricolage en matière de bâtiment en faisant appel comme le souligne le message à « des artisans peintres non qualifiés en restauration » .



Mostaganem capitale du bricolage !!!
Cette situation est d’autant plus choquante quand on sait que Mostaganem, vu la qualité du savoir faire de ses artisans,  a été choisie comme wilaya pilote en métiers du bâtiment  quand il s’agissait en 2007  de mettre en place, une expérience assistée par des experts français à savoir le SPL (système productif local). Il s’agit en fait d’un mode organisationnel efficace et réussi pour les petites et moyennes entreprises ; il organise la collaboration et la complémentarité entre les opérateurs d’un même secteur et constitue un centre de communication entre eux ; il permet également la combinaison, le développement et la modernisation des moyens en créant une dynamique de réseau, et joue le rôle de porte parole vis à vis des autorités locales et publiques. Plus simplement, le SPL est un ensemble d’entrepreneurs se réunissant en vue d’un échange d’expériences et une réflexion collective autour des problèmes et aspirations communs. Ce système permet à l’artisan  entre autres avantages ; La concurrence et l’amélioration des compétences professionnelles ainsi que la formation de foyers de créativité et d’innovation en interaction avec le tissu des entreprises. Les premiers résultats pratiques obtenus à Mostaganem, sont  la formation d’une  association de wilaya en métiers du bâtiment dont le siège se trouve au niveau de la Cam de Mostaganem. Elle permet aux artisans de cette même activité de se  rassembler pour la constitution d’un pôle d’intérêt général afin d’obtenir des projets et réalisations locales. A quelques kilomètres de là ; à Oran, précisément existe un deuxième SPL, dédié à, la restauration du vieux bâti.    Si après tout cet effort consenti, on retrouve sur le terrain des personnes non qualifiées c’est que quelque part, il y  a intérêt à composer avec une main d’œuvre informelle au lieu de se rendre à la bonne adresse, là où on peut retrouver des professionnels à l’instar de ce qui se fait sous d’autres cieux,  là où les artisans en bâtiment, toutes activités confondues sont identifiés. C’est à dire le registre de l’artisanat et des métiers géré par une structure appropriée qui est la CAM. Il existe même un guide officiel dédié à cette activité. Si les moyens financiers existent pour assumer l’embellissement de la ville, le savoir –faire existe aussi en matière de Bâtiments et sur le plan artistique aussi puisque Mostaganem est dotée d’une école régionale des beaux arts, deux atouts importants offrant les outils adéquats  pour un challenge réussi. Il suffit de confier la tache aux personnes qualifiées. Elles existent à  Mostaganem. Il faut savoir taper à la bonne porte. Ceci est l’affaire des acteurs dans cette entreprise louable-avouons-le  malgré les défaillances constatées mais auxquelles il est indispensable d’y remédier.

Allaa.A
Jeudi 5 Avril 2012 - 11:37
Lu 675 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par Moulessouiga le 06/04/2012 19:00
il n'est pas normal quand 2012 voir du sabotage fait par des bricoleurs et payé par l’État au dos du contribuable au sus et vus de tout le monde bravo!!! de nous faire assister aux colmatages de notre ville sans passé par des intellectuels de la mains la peinture doit être réaliser par des professionnels .

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+