REFLEXION

Mostaganem à Voté



Mostaganem à Voté
Mostaganem

DAIRA D’AIN-NOUISSY

 

Un taux de participation performant, et une large victoire pour  Bouteflika.

 
 
La daïra d’Ain Nouissy, regroupant les trois communes d’Ain Nouissy, Fornaka et El Haciane, dont le nombre d’électeurs inscrits, a atteint le chiffre de 21.247 électeurs lors de la dernière révision des listes électorales; effectuée au mois d’octobre de l’année 2008.

Au cours du scrutin de ce jeudi 09 avril 2009, le nombre de votants, a été performant par l’obtention d’un pourcentage jamais égalé, depuis l’organisation de tant de batailles électorales tenues à travers le territoire de la daïra. Sur les 21247 inscrits, 20.037 électeurs se sont rendus en masse à l’assaut  aux urnes, de bon matin, au cours de cette magnifique journée où le beau temps a été également au rendez-vous.

Ce devoir électoral a été effectué en masse, a offert à la daïra d’Ain- Nouissy, un taux de 94,30%, un pourcentage honorable la classant au rang des premières daïras de la wilaya de Mostaganem.

Ce taux a pu être réalisé grâce à l’information de proximité sensibilisant les citoyens à aller voter massivement, qui a dominé au cours de la campagne électorale et a touché tous les coins du territoire de  la daïra, de par, les meetings organisés en nombre suffisant, et surtout les appels incessants des cadres de l’administration et du mouvement associatif, en direction des citoyens pour l’accomplissement de leur devoir national.

Le déroulement des élections, s’est effectué dans des conditions favorables où rien n’a manqué sur le plan logistique et rien n’a pu entacher cette fête électorale, sur la plan sécuritaire, et où l’ambiance familiale a régné, à travers les 53 bureaux de vote de la daïra, encadrés par un personnel d’un haut niveau, s’activant à assurer dans la totale transparence sa noble mission d’une importance capitale pour l’avenir du pays, et 03 centres de vote (02 à Fornaka et 01 à Ain Nouissy) ont fait l’objet de visite inopinée des observateurs internationaux, qui ont été émerveillés par l’organisation impeccable de ces centres et n’ont pu qu’adresser des félicitations à la tutelle.

Ainsi la palme d’or est revenue à la commune de Fornaka, qui dispose du plus grand nombre d’électeurs, à travers la daïra et qui est de l’ordre de 9432 électeurs, dont 8890 se sont exprimés pour réaliser un taux de participation avoisinant les 94 %, dont 88,76% des suffrages exprimés, plaide en faveur du candidat indépendant M. Abdelaziz Bouteflika.

La commune d’Ain Nouissy, chef lieu de daïra, disposant d’un nombre de 7155 électeurs, a obtenu également le taux remarquable de participation de 93,79% avec ses 5686 votants dont 86,76% en faveur du président Bouteflika. Quant à la commune d’El Haciane, disposant du nombre assez réduit  d’électeurs de 4660, a également obtenu le très bon taux de participation de 95,23% avec 4448 de votants, dont  3789 ont choisi M. Bouteflika pour président, en lui offrant 85% des suffrages exprimés.

Et une fois encore, le brave peuple, sollicité, a prouvé aux détracteurs de tous les bords, qu’il est mûr et a su choisir en toute liberté  son président et qu’il restera toujours le peuple faiseur de miracles les plus inattendus, pour que vive la forte « Nation Algérie », nous dira un vieil homme que malgré son âge avancé, a veillé toute la nuit dans le seul but de connaître le résultat final.      L.Ammar



 

 

  DAIRA DE SIDI-ALI

Un taux de participation de 93,99 et 97,39% du suffrage exprimés en faveur de Bouteflika

 

La Daîra de  Sidi-Ali dispsoe de trois communes, celle du chef lieu, Ouled-Maâllah et Tazgait. Elle  compte 32774 inscrits sur les listes électorales communales. 30805 citoyens, soit un taux de participation de 93,99 %,  se sont exprimés ce jeudi à travers les différents bureaux de vote  mis à leur disposition pour ce rendez-vous national à l’effet d’élire le prochain président de la république, donnat ainsi accès à la daïra de Sidi-Ali d’occuper la seconde place après Achaâcha et devançant sa voisine la daïra de Sidi-Lakhdar. Le temps étant printanier en cette journée du jeudi, la daïra de Sidi-Ali et l’ensemble de ses communes, a connu une activité et une dynamique exceptionnelles. Dans ce cadre, les autorités ont mobilisé tous les moyens matériels et humains pour la réussite de  ces joutes électorales. Ainsi,  685 cadres ont répartis à travers les 34 centres de vote et les 103 bureaux de vote au niveau toute la circonscription administrative, dont  20 centres et 67 bureaux pour la seule commune de Sidi. Ainsi, 97,39 % du suffrage exprimé, en faveur du candidat indépendant Abdelaziz Bouteflika. La commune de Tazgait a eu l’honneur de surclasser les autres communes de la daïra avec un taux de participation 94,34 %, avant Ouled-Mallah avec 94,02 et enfin la commune de Sidi-Ali avec 93,91 %. Par ailleurs,  le résultat des opérations de dépouillement donnent une très large avance au président sortant, ainsi dans la commune de Sidi-Ali, Bouteflika était largement en tête avec 98,64 % du suffrage exprimé, au niveau de la commune de Ouled-Mallah, le même candidat a eu 94,34 % et à Tazgait avec 94,57 %.   F.Limam  

ACHAACHA

 

Une participation record, majorité écrasante pour  Bouteflika

 

 Globalement, la  journée du jeudi 9 avril a été particulière   pour l’ensemble du territoire algérien. A Achaacha, dés le début de la matinée, des centaines d’électeurs se sont afflués vers les bureaux de vote pour accomplir leur devoir et ainsi se libérer pour vaquer à leurs  préoccupations personnelles.  

L’organisation a été parfaite et l’opération  du vote a eu lieu dans un climat de sécurité et de sérénité tout en notant la participation record au scrutin enregistrée à travers les quatre communes de la daïra de Achaacha.

Coté  statistiques, le taux de participation a frôlé la barre de 97%  contre une abstention insignifiante qui n’a guère dépassé  le 2%.

Après dépouillement, le président sortant Mr Abdelaziz Bouteflika a été largement plébiscité par une majorité écrasante atteignant le taux de 99.88% des suffrages exprimés.

Après  avoir passé avec succès le test du 9 avril, il est nécessaire de passer à d’autres aspects qui  touchent directement la vie des citoyens, et il fortement demander au gouvernement de s’atteler sur les grands dossiers  et chantiers afin de trouver les solutions adéquates et améliorer le quotidien difficile du peuple qui a offert tout ce qu’il peut donner au pays des ancêtres.

La journée du 09 avril ne fait plus partie du présent, donc il faut braquer tout les regards et concentrer tout les efforts vers le futur et c’est l’essentiel pour la survie du bled.                                                                                                                                                               Abdelwahab Adda 

 





. .
Vendredi 10 Avril 2009 - 23:10
Lu 1015 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+