REFLEXION

Mostaganem-Tribunal criminel : Deux ans de prison ferme pour enlèvements et menaces de mort



Le tribunal criminel siégeant près la nouvelle cour de Mostaganem, en sa 3ème session criminelle ordinaire, a statué sur une affaire d’enlèvement et de menace de mort, crime réprimé par les articles 291 et 292 alinéa 2 conformément à l’acte d’accusation. La genèse de cette histoire, qui a eu pour théâtre la plage des Sablettes et la salamandre à la date du 14 octobre 2008 où le nommé B. Djamel, a été victime d’un complot de sa belle mère, aidée par deux complices qui après avoir été enlevé et maltraité, le lendemain 15 octobre, il a été abandonné, à proximité de la localité de Stidia. Ce n’est que le 17 octobre que l’intéressé à été délivré par un citoyen de passage. L’enquête diligentée par les éléments de la sécurité, a permis de déterminer que l’accusé principal a agi de la sorte pour que la victime « son beau fils » se désiste de la part de son appartement. A la barre, les trois accusés K. Keltoum, A.AEK, et H. Abed tentent de se disculper, en racontant leur propre scénario et rejettent catégoriquement avoir menacé la victime. Le représentant du ministère public, a requis la peine de 10 années de réclusion criminelle. Au terme d’une plaisante plaidoirie du jeune avocat de la partie civile, qui a manifestement mis en exergue les éléments contenus dans le dossier, tout en mettant en relief, les contradictions et confusions relevées lors du débat. La défense a plaidé l’acquittement en l’absence de preuves irréfutables.

T B A
Lundi 19 Octobre 2009 - 22:40
Lu 529 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+