REFLEXION

Mostaganem : Les sénatoriales ; le match des affaires



Mostaganem : Les sénatoriales ; le match des affaires
Décidemment, les élus du bon peuple n’ont aucune culture politique, ils n’osent même offrir un brin de respect aux partis qui les ont portés vers « ces sièges de l’opportunité », dès l’annonce du renouvellement partiel du sénat, et à presque 90 jours de cette échéance, les enchères en tous genres sont déclarées ouvertes, et une folle course est engagée entre ces élus, pris tous par la « fièvre de la chaise », et seul le profit en pièces sonnantes et très trébuchantes, demeure la raison d’être de ces « vampires politiques ».
Ainsi, un vent de tant de bonheur souffle sur le cap de ces élus des A.P.C et des A.P.W, et surtout ces députés qui se frottent les mains, pour faire de très bonnes affaires en cette occasion en or, qu’est le renouvellement partiel des sièges du sénat, cette forteresse tant convoitée par tous les élus qui rêvent d’ accéder à ces titres de sénateurs pour se servir et servir les intimes et la «oumma» peut toujours attendre son «Mehdi» pour lui régler ses problèmes. A présent, «le marché des voix» des élus vient d’afficher ses tarifs qui varient d’une wilaya à une autre, et selon les toutes dernières nouvelles, la voix des élus vaut de 30.000 à 50.000 dinars, sans prendre en considération les avantages offerts en natures et en repas copieux. Un de ces élus, un maire d’une commune, représentant les intérêts d’un bloc d’élus d’un parti dominant la scène politique par ses acrobaties de survie en survie, revenant d’une partie de négociation serrée, avec l’un des candidats aux futures joutes électorales, me confie que son groupe, composé de 21 élus, ne vendra ses voix qu’au plus offrant, que la négociation n’a pu aboutir et a trébuché sur les avantages à offrir en plus de la somme convenue entre les 02 parties. L’un de ces futurs candidats a déjà installé en son domicile sa direction de campagne destinée aux élus, une jolie secrétaire trilingue est là, pour répondre aux élus qui désirent soutenir le candidat en échange d’une liste d’avantages à offrir et une somme d’argent à verser; les avantages sont variés et proposent de bonnes occasions au choix des élus, une omra aux lieux saints, une cure thermale de 21 jours au hammam choisi, une série de soirées «rouges» au sein des hôtels-restaurants du littoral de tout l’ouest et des voyages en week-end en Turquie, et en Tunisie, avec des agences étrangères de voyage. Quant aux élus, ils sont contents d’être des élus pour profiter de ces opportunités qui se présentent en cette fin d’année très bénie, chacun marchande sa voix selon ses vœux, l’occasion ne s’offre pas annuellement, alors, ils en tirent profit au maximum du candidat qui tient à aller vers le sénat, il n’a qu’a payer le prix de sa montée vertigineuse vers le monde des affaires en milliards, il semblerait que l’un des élus d’une ville de l’ouest, a déjà déboursé un milliard de centimes, juste pour faire désister quelques élus qui s’accrochaient durement à lui disputer le match. Il vient d’éliminer presque 05 élus si têtus. Il lui en reste 03. C’est la course contre la montre et les opposants, que mènent ces candidats-sénateurs pour se payer le trône tant rêvé, quitte à verser tous les milliards qu’il faut, et seul, compte le résultat finissant par le règne d’un mandat en sénateur, une mission élective et bien sélective qui saura faire revenir tous les milliards dépensées et bien d’autres milliards à empocher en simples et banales affaires à régler, les lois seront toujours votées et il suffit juste de lever la main pour confirmer l’énorme salaire et le statut d’or…. !

Réflexion
Mercredi 7 Octobre 2009 - 23:05
Lu 392 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+