REFLEXION

Mostaganem. Le wali en visite à Aïn Tedeles: Satisfactions et directives.



Mostaganem. Le wali en visite à Aïn Tedeles:  Satisfactions et directives.
                   Animée d’une volonté de fer, et une énergie  incontournable qu’elle ne cesse de maitre au service de la perle de la méditerranée depuis qu’elle est à sa tète, mais  surtout consciente de la grande responsabilité  que repose sur les épaules d’un premier chef de wilaya, et la nécessitée de la proximité dans toute gestion et gouvernance, Mme Nouria Yamina Zerhouni, wali de la wilaya de Mostaganem et selon son programme de tournées à travers les différentes daïras de la wilaya , a été haute de la daïra de Ain Tedeles en fin de semaine dans le cadre d’une visite de travail et d’inspection, pendant deux jours pour mieux superviser les projets achevés, lancés ou  en cours de réalisation  tous secteurs confondus.
 
                    Ain Tedeles demeure l’une des daïras qui à son bonheur est concernée par la réalisation de nombreux projets dont l’un des plus grands et importants sur le plan régional ouest, le MAO qui a dors et déjà commencé à alléger la souffrance de la population de toute une région en matière d’alimentation en eau potable, ainsi que d’autres réalisations en secteurs de l’habitat dans ses différentes formules, travaux publics, la culture et le sport.
Commune de Oued el kheir
  De nouvelles constructions et infrastructures sont pratiquement venues s’ajoutées à travers les quatre communes de la daïra au profit des localités dont les douars les plus éloignés.
  La commune de Oued el kheir a formé la toute  première escale de Mme le wali dans sa visite du mardi , à commencer par voir la réalisation du CSP dans le cadre des PSD avec un montant de 27 881 533,35 DA, et dont les équipements seront assurés par la DJS , pour passer juste à coté au projet des 45 locaux professionnels d’où le chef de l’exécutif a insisté sur la nécessité de bien préserver l’état général extérieur des locaux par les futurs bénéficiaires, dans la mesure que chacun aura la chance de décider de sa propre activité. Oued el kheir vient de bénéficier de la réalisation d’une importante infrastructure scolaire, à savoir un  lycée qui allégera sans doute le déplacement des élèves des localités les plus lointaines vers Ain Tedeles et éviter par conséquent le calvaire du ramassage scolaire de tous les jours. Le wali avait donné par la même l’instruction de reloger certaines familles occupant des constructions très anciennes et dégradées juste à coté avec obligation de démolition pour permettre par conséquent la réalisation d’une double voie, et un accès meilleur.Par ailleurs, Mme Zerhouni n’a pas manqué d’insister sur la nécessité de respecter les délais de réalisations tout en veillant sur la bonne finition des travaux de construction des logements LSP pris en charge respectivement par l’OPGI et l’AFMOS. Concernant l’AEP, un renforcement à partir de Ain Soltan et le dessalement est dors et déjà prévu .                                                                                           
Commune  de  Sour                                                                                              
La  commune de Sour quant à elle ,a reçu la visite de Mme le wali dans l’après midi dans une première halte au niveau du centre d’enfouissement qui recevra pratiquement les ordures et déchets des décharges de 8 communes environ  à travers la wilaya, dans le but de procéder à la sélection des différentes matières comme  le carton , papier, fer, verre, plastic…etc.. Pour passer par la suite à une autre étape de recyclage pour mieux les récupérer pour un nouvel usage .La première responsable de la wilaya a rappelé le rôle indispensable de ce centre comme meilleure technique de préserver l’environnement des décharges sauvages qui l’empoisonnent, en plus de son utilité à créer l’emploi pour la région, et former des revenues pour la commune de Sour. Après visite de la maison cantonnière en vue d’une meilleure maintenance des véhicules et des routes, Mme le wali s’est donnée la joie de faire couler les premières gouttes d’eau avec l’inauguration et la mise en service du projet de renforcement en AEP de Sidi Belattar et Sour à partir des trois forages dans le cadre d’un programme PSD. La commune de Sour et à l’instar des autre communes de la wilaya est bénéficiaire des locaux professionnels en cours de réalisation, et sur ce le wali n’a pas hésité de souligner l’importance de diversifier les activités dont ils feront objet, dans le cadre d’une sensibilisation des jeunes que le wali juge impérative et nécessaire. Au moment de superviser la réalisation du projet de polyclinique, une pause a fait objet de remise de fauteuils roulants aux profits de quelques handicapés dont des vieux et des enfants, et sur ce la société civile de Sour et plus particulièrement la gente sportive n’a pas manqué de faire appel au wali pour un stade de 3eme génération comme moyen indispensable pour répondre aux besoins sportifs de cette commune qui vient d’être admise à une division supérieure. Le secteur du logement à son tour n’est pas passé inaperçus avec le projet de réalisation des 48 logements LSP et environ 50autres à titre social, ainsi que les 80+12 RHP logements sociaux locatifs. Par ailleurs la culture sera au cœur de la commune avec la réalisation d’une bibliothèque communale dans le cadre du FCCL2007.
 
Commune de Ain Tedeles
 
  Dans le programme de sa 2eme journée de visite le mercredi, Mme le wali s’est rendue au chef lieu de la daïra, à commencer par le secteur de l’hydraulique, et le projet de réalisation d’un réservoir à Saaidia avec réhabilitation du réseau, dans le cadre des PCD 2007.ce réservoir qui a couté environ 9.319.904,10 DA est d’une capacité de 100 m3 allégera la souffrance de plus de 1450 habitants dont 760 non alimentés.il compte déjà environ 53 branchements particuliers en attendant la prise en charge des autres habitants dans le cadre d’une éventuelle extension  bénie par Mme le wali sur les lieux. Il est à noter que le chef de l’exécutif avait fait le constat de l’état dégradé des routes dans la région et avait par conséquent recommandé de cibler les parties les plus affectées. Au moment de visite du projet de réalisation des 100 logements sociaux , le wali est restée très étonnée du fait que les bénéficiaires des logements déjà attribués n’ont pas encore connu la joie de s y être loger  jusqu’à nos jours, alors que toutes les conditions s y prêtent, sur ce et dans un cadre de priorité une instruction a été donnée dans le sens de faire loger ces familles bénéficiaires dans l’immédiat.
  La source verdoyante dont la ville de Ain Tedeles tire le nom, demeure aujourd’hui objet d’un grand aménagement, dans le cadre des PCD2006, dans la mesure où cette source connaitra une véritable métamorphose toute en beauté, dans le but de rendre ce site plus exploitable et encore plus fonctionnel et rentable, avec plein d’espaces verts, une petite piscine, des aires de jeux et un théâtre de verdure en plein centre ville, sauf qu’un tel grand aménagement couterait les yeux de la tète, et nécessite par conséquent d’être pris en charge au fur et à mesure, et par titre de priorité par opération individualisée et par étapes dit Mme Zerhouni.
 Sur les lieux le wali a pris décision de reloger les 13 familles qui occupent actuellement des maisons dégradées en juste proximité, de la source avec nécessité de démolition pour utilité publique, dans le but de mieux exploiter le site pour l’aménagement. Elle a par la même vu les nouveaux camions acquis par l’APC dernièrement et a incité les chauffeurs concernés pour une meilleure maintenance. Cerise sur le gâteau, Ain Tedeles aura sa propre piscine, à la joie des jeunes, un projet en cours de réalisation du coté du CFPA en allant vers Sour, cet espace bleu comme préfère l’appeler Mme Zerhouni, permettra une détente aux Tedléssiens et consolidera sans doute l’aspect touristique et la vocation culturelle de la région, surtout pendant la saison estivale et la grande chaleur que connaît la région.
  Bien que Ain Tedeles, vit au temps d’une grande crise de logement en vue du nombre très important des demandes et dossiers formulés par une population qui se dit souvent prioritaire , de différents projets de logements sont actuellement en chantiers, dont les 24,32 et 66 LSP au programme AFMOS , que le wali n’a pas manqué de visiter.
Le centre culturel « Slimane Amiratte » de son cote a connu un réel changement suite à une grande opération de réhabilitation, dans le cadre du programme PCD 2008, une meilleure façon de quoi répondre aux besoins d’une scène artistique, culturelle et sportive assez variée et qualifiée qui fait honneur de Ain Tedeles sur plus d’un plan, local, régional, national et parfois même international. Le lycée Chemouma a été une dernière escale, du chef de l’exécutif avec la réalisation d’une salle de sport au programme PSD, pour marquer une dernière halte au niveau du nouveau siège de subdivision de l’hydraulique, dernier point de visite à la commune de Ain Tedeles, où le P/APC de Ain Tedeles n’a pas manqué d’exprimer son souhait quant à la réalisation d’une gare routière , un vœux consolidé et soutenu  dans la mesure où ça se fait avec les moyens de l’APC. .
 
Commune de sidi Belattar
 
La commune de sidi Belattar, connaît à son tour la réalisation de différents projets dont une salle polyvalente en plein centre dans le cadre des PCD2008, ainsi qu’une bibliothèque communale en milieu rural dans le cadre du FCCL, au moment où le douar de Sidi Amar vient de bénéficier d’une antenne administrative et une cantine scolaire, pratiquement inaugurée dans le cadre la visite de Mme le wali.
La visite de travail effectuée par Mme le wali à la daïra  de Ain Tedeles , a permis de mettre au claire les différentes préoccupations des autorités locales, et a mis en évidence une réelle évaluation des différents projets finalisés ou ceux en chantiers à savoir l’évolution  et l’avancement des travaux. Une chose est sure le wali de Mostaganem a été désormais catégorique  vis à vis les entreprises en question, quant au délai de réalisation à respecter, ainsi que l’obligation de veiller sur la qualité de construction, notamment la phase finale des finitions qui laisseraient à désirer, à travers certaines constructions et infrastructures qu’elle a eu l’occasion de visiter. 

WAHIDA TAYEB
Samedi 13 Juin 2009 - 00:55
Lu 1613 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+