REFLEXION

Mostaganem :Le citoyen étouffe sous le poids des véhicules

La voiture prend de plus en plus possession de l'espace public à Mostaganem à tel point que le centre-ville a atteint un niveau de saturation (circulation et stationnement) en l'absence de parkings et de zones pour piétons.



Mostaganem :Le citoyen  étouffe sous le poids des véhicules
Le nombre de voitures a explosé au cours des dernières années avec pas moins d’une dizaine de milliers de voitures immatriculées chaque année à Mostaganem. La ville est constamment confrontée à un imbroglio. Les artères grouillent de véhicules en tous genres. Tout le monde semble désarmé face à cette situation où la voirie routière est dédiée largement à l'automobile. Mostaganem croule sous le poids de la motorisation rendant difficile son désengorgement, en attendant les solutions qui aboutissent à l’avenir. La capitale du Dahra est devenue  une ville pratiquement asphyxiée notamment aux heures de pointe",  ajoute-t-ils quelques citoyens, très agacés par les embouteillages monstres au quotidien et le nombre croissant de véhicules en circulation à Mostaganem. "Réaliser un plan de transport adéquat, c'est prendre en compte les évolutions que connaît le grand projet urbain de Mostaganem et ses exigences. Le hic est que les routes sont conçues pour les besoins presque exclusifs de la voiture et de la circulation automobile", se désole un autre citoyen.  Le constat qui se combine avec une désorganisation du transport en commun des voyageurs dans la wilaya de Mostaganem, qui recense plus de 800.000 habitants rendant aujourd'hui "inconfortable"  la marche à pied, comme en témoignent les conflits quotidiens entre piétons et automobilistes. L'absence de zones et d'espaces piétons, de véritables places structurées en réseaux irriguant l'ensemble des agglomérations urbaines, constitue un handicap majeur et un problème de promiscuité."Il faut repenser l'infrastructure, les flux, les déplacements, la mobilité, les accès et les continuités", explique un expert en urbanisme qui plaide pour plus de partage de la voirie entre les différents modes de transports, compte tenu de l'importance de Mostaganem.

Touffik
Mardi 18 Septembre 2012 - 23:00
Lu 528 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+