REFLEXION

Mostaganem : L’heure du changement a sonné à l’UGTA. « La gabegie et le benaâmisme » sont révolus



Mostaganem : L’heure du changement a sonné à l’UGTA. « La gabegie et le benaâmisme » sont révolus
La direction centrale de l’union générale des travailleurs algériens (UGTA), semble à tout jamais prendre cette fois-ci le taureau par les cornes. Décidée plus que jamais croit-on savoir de faire un grand nettoyage dans ses rangs et ce par le renouvellement de ses structures wilayales et celles des différentes fédérations qui lui sont affiliées.
Ainsi, à l’instar des autres wilayas, à l’image de la wilaya d’El-Oued, la direction centrale de l’UGTA a décidé de dépêcher une commission à Mostaganem, à l’effet de procéder au renouvellement des instances de base de l’union wilaya, le contrôle financier sera à l’ordre du jour de la commission selon certaines sources. La date n’a pas encore été révélée pour l’instant, mais selon certaines sources, c’est imminent. Peut-être que l’ampleur du problème à Mostaganem n’équivaut pas celui de la wilaya d’El-Oued, où l’ancien président de l’assemblée populaire nationale (APN), a été purement et simplement éjecté de son poste de S.G de wilaya, mais le patron de l’organique Salah Djenouhat, n’entend pas laisser les choses se moisir, la wilaya de Mostaganem, doit renouveler ses instances locales, il faut du sang neuf, le vent qui souffle sur la pyramide du syndicat historique est, rappelle-t-on dicté par le renouveau prôné par les plus hauts responsables de la centrale. L’heure du changement a sonné et la gabegie, c’est terminé. L’Union de wilaya de Mostaganem comme chacun le sait, est assuré actuellement et ce depuis plusieurs années maintenant par un secrétariat intérimaire, en attendant les élections, mais cette situation n’a que trop duré et a été à l’origine de plusieurs conflits entre partisans et opposants. Ces jours-ci, les syndicalistes ne se cachent, chaque camp est entrain de bomber son torse, mais la tendance va pour le moment au camp opposant qui active sans relâche, en mobilisant leurs compatriotes pour le jour « J ». Cette fois, et selon certaines indiscrétions, les élections se dérouleront dans la transparence et qu’il n’y aura aucune main mise sur l’union de wilaya comme c’est le cas ces dernières années. Certaines fédérations se sont préparées comme il se doit pour défendre bec et ongle la transparence des élections et garantir de ce fait la légitimité des résultats. Selon certains syndicalistes, les invitations sont déjà prêtes, elles portent le cachet de la centrale et non du secréterait local, ceci est pour confirmer que c’est à la centrale qu’incombe l’organisation de ces élections et qu’elle est la seule à chapeauter l’opération, donc aucun acteur local n’est désigné pour cet événement. Cette démarche prouve si besoin est, que les responsables au niveau d’Alger ne donneront l’occasion à aucun des protagonistes de saisir l’opportunité aux dépens de l’autre afin d’éviter tout dérapage susceptible de nuire à l’image de marque de la centrale. Donc, Mostaganem attend et ses syndicalistes attendent ce rendez-vous avec impatience pour enfin délivrer l’union de wilaya de sa léthargie et de son immobilisme comme diront quelques prétendants. Nous y reviendrons dans nos prochaines éditions avec un peu plus de détails. Hocine

Hocine
Mardi 4 Août 2009 - 08:24
Lu 525 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+