REFLEXION

Mostaganem : L’ambassadeur d’Italie en viste de travail.



Mostaganem : L’ambassadeur d’Italie en viste de travail.
Le jeudi 08/10/2009, à 11h, est arrivé à Mostaganem, son excellence Giampaolo cantini, ambassadeur d’Italie, en visite officielle de travail, où il a rencontré les représentants des PME-PMI.
La chambre de commerce du Dahra a eu le privilège d’abriter la réunion de travail. Il est à signaler que son excellence, M. l’ambassadeur d’Italie, est le premier ambassadeur de la commenté européenne à venir à Mostaganem.
Dans son allocution, l’ambassadeur à tenu à préciser, avant d’aborder l’objet de sa visite, que l’Algérie était le premier client de l’Italie sur l’ensemble du continent africain, et le troisième dans toute la zone Afrique du nord et moyen orient ( MENA) après les Emirats Arabes et l’Arabie Saoudite. « L’ Italie à toujours été aux côtés de l’Algérie et du peuple algérien qu’elle à soutenu dans sa lutte durant la guerre de libération. Depuis l’indépendance à ce jour l’Algérie est devenue le premier client de l’Italie, qui a fait de l’Algérie un partenaire stratégique, auquel elle a confié une part importante de son approvisionnement énergétique, s’attend à ce que l’Algérie, à travers le nouveau plan de relance 2009-2013, lui attribue une large part et que la mise à niveau de ses PME soit confiée à l’expertise italienne. Son excellence, M. l’ambassadeur d’Italie a insisté sur les relations algéro -italiennes qu’il a qualifiées d’excellentes et en bonne voix. Avant de se rendre à la chambre de commerce son excellence s’est entretenu avec madame le wali où il a été question des échanges algéro - Italiens et de la possibilité de développement des infrastructures existantes et de coopération dans les domaines économiques et culturels. L’Italie est présente en Algérie avec plus de 160 entreprises et des investissements directs Italiens. L’Italie investit dans les domaines de la recherche énergétique et l’énergie recouvrable, la pêche et l’aquaculture ainsi que dans diverses activités industrielles et dans l’agro alimentaire. Au cours de l’année 2008, le volume des échanges commerciaux avec l’Algérie à atteint 11,6 milliards d’euros contre 8 milliards en 2007, soit une croissance de 32 %, confirmant, de affait, que l’Italie est le deuxième partenaire commercial de l’Algérie après les Etats – Unis.
L’année 2009 se a-t-Elle plus fructueuse ?
Tout porte à croire que les données préliminaires indiquent des tendances à un accroissement encore plus important des échanges commerciaux et de la coopération entre les deux pays. Ceci se justifie par l’intérêt sans cesse grandissant des entreprises italiennes envers le marché algérien. Pour le premier semestre 2009, une dizaine d’initiatives promotionnelles ont été réalisées par le bureau de l’institut italien du commerce extérieur (ICE) d’Alger. L’Algérie a enregistré une importante présence d’opérateurs italiens aux différentes manifestations comme la foire internationale d’Alger, le salon BATIMATEC etc. Dans le sens inverse plusieurs opérateurs algériens se sont déplacés à milan pour assister aux différents salons du meuble, de la pêche, de la filière de la pêche et de l’aquaculture, les secteurs dans lesquels l’Italie investit le plus. Certains produits italiens dont les exportations ont connu un boom sont : les produits sidérurgiques en raison de la croissance du secteur du bâtiment en Algérie, qui ont enregistré une augmentation de 117 % et une valeur globale de 875 millions d’Euros, suivis des équipements industriels, avec une valeur de 850 millions d’Euros et une augmentation de 75 %, le secteur des éléments de construction en métal destiné au bâtiment a atteint la valeur de 130 millions d’euros, les véhicules automobiles avec 43 millions d’Euros, les machines et appareils pour de contrôle de l’électricité et les moteurs électriques ont, pour leur part, augmenté de 210 %, soit une valeur de 173 millions d’Euros etc…. A noter aussi le boom de l’export de fils et câbles électriques qui a enregistré une hausse de 522 % avec une valeur de 34 millions d’Euros. « Dans le cadre du développement des PME-PMI, de nouvelles perspectives importantes s’ouvrent et s’offrent à nous », signale son excellence, l’ambassadeur d’Italie, satisfait des relations existantes entre l’Algérie et l’Italie, qu’il qualifie d’excellentes. A l’issue de l’intervention de son excellence l’ambassadeur d’Italie, un débat a été ouvert donnant la parole aux représentants des PME- PMI. La représentante du secteur touristique annonce l’étude de projets de grande envergure en matière d’hôtellerie de grand standing à Ben Abdelmalek Ramdane. Une assiette de 388 ha est réservée à cet effet. Projet de réalisation d’un centre équestre, d’un aquaparc, d’un misée ainsi qu’un grand stade d’une capacité de 80 000 places. Le directeur de l’ANSEJ, quant à lui, souhaite le développement du secteur agroalimentaire. M. Benmiloud, directeur d’une entreprise de travaux maritimes émet le vœu de voir ce secteur développé. M. Tahar, directeur d’une entreprise de transport insiste sur la nécessité de former sur le plan technique les conducteurs d’engins (toutes catégories). M. Chaâlal Abderrahmane, importateur, propose l’ouverture du consulat italien d’Oran en vue de faciliter les démarches administratives et d’éviter les déplacements jusqu’à Alger. Son excellence, l’ambassadeur d’Italie a pris bonne note de l’ensemble des questions posées. L’assistance, à sa tête le directeur de la chambre de commerce, se dit satisfaite de cette première rencontre avec un haut représentant de l’état italien et de l’intérêt que porte l’Italie aux différents secteurs économiques algériens.


M. Bentahar
Samedi 10 Octobre 2009 - 23:18
Lu 474 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+