REFLEXION

Mostaganem-Est : Des routes transformées en marchés !



Les routes aujourd’hui, chemin communal ou de wilaya, sont envahies par les marchands ambulants et fixes de fruits et légumes et même de poissons, ce qui transforme les axes routiers en véritables marchés à ciel ouvert. Il s’agit en effet, du cas de l’axe routier reliant le chef-lieu de la wilaya à la localité d’Aachaacha, sur tout le long du littoral, dans lequel se dressent des camionnettes de tous types et des tables. Certains de ces marchands sont devenus des habitués des lieux, sans se rendre ou sans tenir compte des énormes encombrements qu’ils causent. Et l’état de dégradation, par endroit, de la route complique encore plus la situation. Le comble c’est que ce marché informel se tient au vu et au su de tout le monde. Force est de constater, peut-être, que dans la wilaya de Mostaganem, ce commerce clandestin chassé des agglomérations, a retrouvé une nouvelle vie sur les routes. Le phénomène prend de l’ampleur, notamment sur ce chemin reliant Mostaganem à Achaacha. Un chemin très fréquenté, mais qui est devenu par la force des choses, un véritable enfer, à cause des encombrements. Il serait vraiment temps de mettre fin à ce marché, et ce, en proposant une alternative à ces jeunes marchands qui se disent obligés de pratiquer cette activité faute d’autres perspectives. Le calvaire des automobilistes et des usagers d’une manière générale n’a que trop duré sur cette route, à l’instar d’ailleurs d’autres axes routiers à travers la wilaya qui sont pris d’assaut chaque jour par ces commerçants de tous bords.            

Réda Bentounès
Lundi 4 Février 2013 - 08:58
Lu 349 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+