REFLEXION

Mostaganem : Deux responsables sous les verrous. Escroquerie de 4 milliards à l'EDIMCO.



Mostaganem : Deux responsables sous les verrous. Escroquerie de 4 milliards à l'EDIMCO.
Deux responsables de l’Edimco de Mostaganem, ont été arrêtés le mercredi dernier par la police judicaire relevant de la sûreté de wilaya de Mostaganem, pour escroquerie et arnaque d’un montant de 4 milliards de centimes au préjudice de quatre clients dont une femme.



Une escroquerie bien « huilée » dit-on, pendant plusieurs semaines, les deux responsables en l’occurrence, le comptable de l’entreprise et le magasinier, ont cru avoir trouvé la faille dans le système de la vente des matériaux de construction, notamment le ciment, produit très recherché ces derniers mois, faisant l’objet actuellement de surenchère et de spéculation au niveau des marchés. En effet, les deux indélicats employés n’ont rien trouvé de mieux que de mettre en place une opération d’arnaque. La trame de cette histoire conjuguant la naïveté des personnes escroquées, était de soutirer de l’argent à leurs clients en quête de ciment. En effet, selon les premiers éléments de l’enquête, l’arnaque typique consistait à encaisser de l’argent des clients, contre la remise de bons, qui seraient selon eux des pièces justificatives pour l’enlèvement des produits commandés. A noter que les clients payaient la marchandise sans être servi du fait qu’elle n’existait pas en stock, seulement pour s’assurer de l’enlèvement de leurs quotas, une fois le produit arrive. Les investigations menées par les enquêteurs de la police judiciaire, et suite à une perquisition effectuée au domicile du magasinier, ont révélé l’existence de toute une administration parallèle chez le suspect, entre autres, des dossiers fictifs, des documents administratifs appartenant à l’entreprise, de grosses sommes d’argent. Les clients, n’ont découvert que plus tard, à leurs dépens, que ceux-ci, n’étaient que des arnaqueurs et toutes les promesses faites n’étaient qu’une supercherie qui leur avait coûté la bagatelle de 4 milliards de centimes. L’offre alléchante était si bien « huilée » que la cupidité des clients, n’a rien laissé entrevoir une quelconque suspicion. Fort heureusement, l’aventure a pris fin et les deux fonctionnaires ont été arrêtés le mercredi dernier. Après les auditions d’usage, les deux suspects ont été présentés devant le procureur de la république près tribunal de Mostaganem, qui les a placé en détention préventive, jusqu’à leur comparution devant le tribunal compétent.


ILIAS
Samedi 25 Juillet 2009 - 03:27
Lu 485 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+