REFLEXION

Mostaganem : Ces femmes qui racolent en plein centre ville



Toutes les places publiques dans le centre ville de Mostaganem sont devenues par la force du temps, démographie oblige, des lieux de rencontre entre les deux sexes. La plus répandue est celle située à la place du 17 octobre, plus connue sous l’appellation pont de « Dallas ». Le comble est que la gent féminine qui vient de tous bords et surtout des bourgades rurales avoisinantes ne connaissent aucun répit. Leur devise est de venir s’exposer, exhiber impunément leur corps charnel à longueur de journée afin d’attirer quelques hommes malhonnêtes et obsédés, les moins aguerris évidemment, en vue de leur soutirer quelques fausses promesses, ou de fallacieux sentiments qui bifurquent le plus souvent vers l’irréparable. Ces places publiques sont devenues aujourd’hui complètement empestées par ces femmes et ses hommes qui se fréquentent au su au vu de tous le monde, même envers de ceux qui sont censés appliquer la loi et remettre les choses à l’ordre. Ce genre de comportement immoral, impunissable, ne crée pas un désordre dans la société, le malaise ne devient pas de plus en plus incontrôlable, avec tous les malheurs qui germent dans la société. L’entremêlement non moralisé des deux sexes a engendré d’énormes maux dans la société, à savoir la prostitution non contenue, l’abandon des enfants issus de relation extra conjugales. D’autres problèmes ont surgis également dans la société dont la cause principale reste ces femmes impudiques qui envahissent les places publiques de la ville, chaque jour et de sitôt, à chaque fois que la température ou la clémence du climat le permet, parmi ces tourments, les problèmes de prolifération des maladies sexuelles. Ces femmes sont elles inconscientes d e l’influence qu’elle exercerait volontairement ou involontairement, consciemment ou inconsciemment sur les jeunes adolescents et adolescentes ? Leur comportement, affiché de plein jour et en plein centre ville est intolérable dans une société censée être protégée de ce fléau et respectée.

. .
Dimanche 18 Octobre 2009 - 22:50
Lu 1361 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+