REFLEXION

Mostaganem-Aïn Nouissy : Feu vert pour la réhabilitation de la station thermale, un niet pour la démolition de la salle des fêtes

A la satisfaction générale, Mme le wali vient de donner son feu vert pour la réhabilitation de la station thermale de Sidi-Mokhfi, mais oppose un niet catégorique à la démolition de la salle des fêtes devant servir d’extension à l’actuel siège de l’A.P.C.



Mostaganem-Aïn Nouissy : Feu vert pour la réhabilitation de la station thermale, un niet pour la démolition de la salle des fêtes
Visite prévue initialement le 13 mai dernier, n’a pu avoir lieu et devait être reportée à dimanche. En effet, après s’être rendue dans les communes de Fornaka et El-Haciane, Mme le wali, comme prévu, a effectué avant-hier une visite de travail et d’inspection dans la commune d’Ain-Nouissy. Au cours de cette visite, le chef de l’exécutif de wilaya a eu à visiter la station thermale de Sidi-Mokhfi. Sur les lieux, le président de l’APC et sachant que ce projet lui tenait à cœur depuis fort longtemps, ne s’est pas attardé à argumenter son point de vue quant à la réhabilitation de cet établissement thermal dans le but de convaincre Mme le wali sur l’impact positif que pourrait engendrer cette station sur le plan économique et touristique, non seulement pour la commune, mais pour toute les régions avoisinantes. Séduite par la proposition, Mme le wali a donné son feu vert pour le projet à la satisfaction générale. Le projet en question, sera pris en charge pour sa réhabilitation par l’agence foncière de Mostaganem croit-on savoir. Actuellement dans un état de dépérissement, laissé presque à l’abandon, celui sera réhabilité dans sa totalité, toutes les infrastructures seront rénovées, y compris les 16 bungalows occupés par des citoyens. Ces derniers seront relogés ailleurs selon la même source. Aussi, et pour renforcer ses capacités d’accueil, l’établissement sera doté de 16 autres bungalows de type moderne pour accueillir les visiteurs et les touristes venant d’autres wilayas. Aux termes du contrat qui liera l’agence foncière au propriétaire des lieux, à savoir l’A.P.C, il serait question selon une source proche de l’administration locale, que l’agence foncière financera le projet dans sa totalité et aura le privilège d’en assurer la gestion pour une durée qui sera fixée en commun accord. En somme, cette durée devrait amortir l’investissement consacré à ce projet. Un autre projet retenu au titre d’une proposition communale, ayant trait à l’extension de l’actuel siège de l’A.P.C. Celui-ci, par contre aurait reçu un niet catégorique de la part de Mme le wali, qui n’aurait pas accepté de sacrifier la seule salle des fêtes de la commune qui date de l’ère coloniale. Elle s’était opposée à ce projet, et serait pour une inscription d’une proposition pour le réaménagement et la réfection de la dite salle, qui reste tout de même, un monument historique dont jouirait la commune. Par contre, elle a donné son aval, quant à l’utilisation de l’ancien siège de la brigade de la gendarmerie nationale, actuellement vacant et laissé à l’abandon. Cette ancienne bâtisse, pourrait être utilisée par la commune à l’effet d’alléger le siège actuel, devenu trop exigu pour contenir tous les services administratifs. Cette utilisation serait toutefois subordonnée à l’expertise du C.T.C, dans le cas contraire, sa démolition serait inévitable afin de récupérer le terrain pour son affectation à un équipement d’utilité publique. La délégation s’est rendue également au C.E.M Abadlia Lakhdar, où le chef de l’exécutif a eu à entendre la proposition de démolir certaines classes en préfabriqué, construite durant la période coloniale et la réalisation d’un C.E.M à douar Ouled-Hamdane, sachant que plus de 70% des élèves scolarisés au moyen, viennent de ces zones rurales. S’agissant des classes, Mme le wali aurait décidé de les maintenir tout en autorisant par exemple d’utiliser l’établissement pendant les périodes estivales comme centre de vacances pour les enfants, et de préserver l’établissement en l’état, pour pouvoir récupérer le terrain au cas où la commune venait à être dotée d’un nouveau lycée, quant à la réalisation d’ un nouveau C.E.M à Ouled-Hamdane, le chef de l’exécutif n’y voit aucun inconvénient dans la mesure où ce projet contribuera à atténuer le sureffectif observé au niveau des collèges de la commune d’une part et de mettre un terme au problème de l’éloignement et celui du transport scolaire d’autre part. Plusieurs autres projets ont fait l’objet d’inspection, dont le bassin d’aération situé à proximité du château d’eau, qui dégage les vapeurs sulfureuses, le terrain choisi à Belle-vue destiné aux 10 locaux commerciaux dits de nuisance, le programme RHP « 10 logements », l’état d’avancement des travaux des 40 logts socio-locatifs, le programme LSP de Sidi-Mokhfi en cours de réalisation, le réservoir d’Ouled-Hamdane pour l’alimentation en eau potable et l’inspection des aménagements et autres réfections effectuées au niveau de l’école « Bachir Ibrahimi », ainsi que le nouveau joyau dont s’est dotée la commune dans le secteur de la santé , la nouvelle polyclinique, un véritable chef d’œuvre architectural. Cette visite a été, de l’avis de certains responsables accompagnant Mme le wali, fructueuse et que le chef de l’exécutif est parti satisfait de sa visite de travail et d’inspection et aurait exhorté les élus locaux et à leur tête M. Baizia Abdelkader, président de l’APC, à redoubler d’effort dans le cadre du développement local pour hisser la commune à un rang meilleur. Aussi, il y a lieu de rappeler la bonne note à M. Baizia Abdelakader, premier magistrat de la ville, pour le projet qui lui tenait à cœur plus que toute autre réalisation, à savoir la réhabilitation de la station thermale. Projet qui vient de recevoir le feu vert de Mme le wali.


Hocine
Mardi 19 Mai 2009 - 10:39
Lu 1226 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+