REFLEXION

Mostaganem : 2.200 milliards pour un parc de loisirs

La coupole de l’APW de Mostaganem a abrité avant-hier une capitale et décisive réunion pas du tout comme les autres, en présence d’une restreinte société civile et d’un petit nombre parmi les investisseurs locaux, pour débattre sous le patronage de Mr le Wali, de gigantesques projets qui auront à changer dans l’avenir, tout le cliché de la ville et de la wilaya, dans le cadre de la 2ème phase de l’étude du parc d’attraction de Kharrouba et de la ZET de Petit-Port (à Sidi-Lakhdar).



Mostaganem : 2.200 milliards pour un parc de loisirs
Il faut dire que le cout de ce parc d’attraction, à lui seul, renseigne de toute la solennité de cet auguste projet, qui est de l’ordre de 2.200 milliards. Quelque chose qui dépasse tous les budgets de nos 32 communes, pour démontrer tout l’intérêt que suscite le projet qui en fait, est loin d’être un simple ou vulgaire parc d’attraction. En somme, c’est un village touristique, « de standard international », pour paraphraser Mr le qualificatif employé par Mr le Wali qui se dit à cet égard, « viser l’excellence ». Car, l’homme qui parle de tourisme, le dit sans ambages : « il y a lieu de penser à ce qu’ont fait nos voisins, pour que les gens viennent chez nous ». Ce qui doit impliquer bien sûr les investisseurs auxquels Mr Hocine Ouaddah lance un appel, ainsi que parmi les investisseurs privés notamment les nationaux, pour participer à l’accomplissement de ce projet, premier du genre dans la région ouest du pays. D’où la petite phrase à l’adresse d’un homme d’affaires local : « je remercie Mr Koubibi ici présent qui a pris l’initiative gracieusement, à titre de contribution et sans aucune contrepartie, contrairement à ceux que disent les mauvaises gens ».
Ce que recèle le village touristique
Présentée en 2D,  par un architecte visagiste et d’engineering touristique français, l’étude entend le projet sur  60 hectares à Kharrouba, avec une fréquentation de 5 à 7 mille visiteurs/jour. L’entité, sur un terrain allant en pente vers la mer, concerne 2 sites pour recevoir l’implantation de plusieurs hôtels de haut standing entre les 4 et 5 étoiles sur une superficie de 10 à 12 hectares. Aussi, 650 à 800 appartements de 50 à 70 m2 et autres chalets, avec un théâtre de verdure, un parc aquatique avec beaucoup d’espace sur 10 à 12 hectares, un espace d’attraction innovante pour les familles, plusieurs piscines dont une avec des vagues de 1,5 mètre, une structure familiale pour les enfants et les ados, une place publique munie de kioskes, boutiques, cafés. Outre 3.000 mètres carrés de boutiques, 5.000 m2 pour la restauration, 3.000 m2 de services collectifs, et 9.000 m2 pour des esplanades avec animation nocturne, un centre multi-sports couvert sur 8.000 m2 sur deux niveaux avec piscine acqua-ludique, le golf, le squash, le ping-pong, le bowling, la gym, et pour la fantasia chère au Cheikh Bentounes de la confrérie Alaouiyya qui sera remercié par le wali, un centre équestre de 3 à 4 milles places assises, un espace pour les sports mécaniques pour ados, et un parc paysager, et une palmeraie. Le projet sera aussi agrémenté d’un parc boisé, et pourra accueillir plus de 4.500 véhicules sur 3 niveaux souterrains.
                                                                             

Ilies Benabdeslam
Jeudi 25 Octobre 2012 - 16:34
Lu 3132 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par freeman le 25/10/2012 18:53
c'est pour Alger ce projet par pitier ne pas le faire a mosta avec tous ces paysan inculte ce parc iras droit a la faillite

2.Posté par koibich le 25/10/2012 20:20
je rapel que mostaganem avec son theatre et son patrimoine et ses jeunes sa belle cote et pour dire ses enfants est capable de faire des miracles allez -y monsieur les decideur on a vraiment besoin d'investisseur de ce genre mais sil vous plait essayer de privatiser la gestion la construction amenez nous le savoir faire des etrangers qui ont de l'enciennetè et le dont dattirer le touriste et arreté de critiquer les mostaganemois ils sont fort a part des petits qui aime la zizani aimant les . ils sont la pour quant changer nos defaut .

3.Posté par mathe le 26/10/2012 10:21
le concept global du projet donne une large place à l'identité, l'histoire , l'environnement durable et à la culture de la ville de Mostaganem et le programme est orienté essentiellement sur une clientèle familiale et axé sur un developpement harmonieux de haute qualité environnementale et innovant de l'agglomération .
note / pas architecte visagiste mais architecte paysagiste

4.Posté par mostbba le 26/10/2012 18:31
C'est toi l'inculte, c'est toi l'arriviste à Alger, à mosta c'est la culture des millénaires.

5.Posté par MOI le 26/10/2012 21:45
@freeman, pourquoi Alger, pour qui prenez vous les MOSTAGANEMOIS, Pour des demeurés? N'oubliez pas qu'à chaque période estivale, nous recevons des touristes de toute l'Algérie et plus particulièrement les algérois, ils seront ravis de trouver un site touristique digne de nous les MOSTAGANEMOIS!

6.Posté par MOI le 26/10/2012 21:51
J'ai oublier de dire autre chose aussi, j'espère que ce n'est pas un projet clientéliste à l'approche des élections, car la pilule serait dure à avaler pour les citoyens et ils vous le ferons payer tôt ou tard dans les urnes Messieurs les élus de la République!

7.Posté par Abdel le 27/10/2012 12:06
Avant de parler du parc de loisirs qui est une bonne chose, M.le Wali et les députés devraient penser à réouvrir l'ancienne gare routière (sis à salamandre) pour régler les problèmes que vivent les milliers de mostaganémois qui se déplacent à Oran et vers d'autres wilayas de l'Ouest algérien. Ils sont mécontents et subissent beaucoup de désagréments (perte de temps, l'éloignement de la nouvelle gare, les taxieurs qui font la loi, prix très chers).Normalement, et comme l'ont annoncé l'année dernière quelques quotidiens suite aux déclarations de certains responsables, la nouvelle gare routière était destinée pour desservir les villes du centre et de l'Est du pays (Relizane , Tiaret , Alger, etc.)

8.Posté par hadj le 27/10/2012 14:29
Toutes les villes touristiques algeriennes manquent de structures d’accueil. Mostaganem, dont le littoral s’étend sur plus de 150 km et dont la réputation de ses plages et la mentalité de ses habitants ne sont plus à faire, manque plus que les autres de ses structures.
Ces projets apportent un plus non négligeable à l’économie locale et un apport culturel important.

9.Posté par hoda le 27/10/2012 19:28
Toujours des hôtels de cinq étoiles. On parle de loisirs pour les familles algériennes, mais en réalité on ne pense qu'au riches. Autre chose, je n'ai pas compris les raisons des remerciements de Mr le Wali à l'intention de Mr Koubibi ?

10.Posté par ould nouissy le 28/10/2012 13:41
En effet, this is the question ! qu'est qu'il voulait dire par là le journaliste ? et prk sid-l'wali a remercié Koubibi ?!

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+