REFLEXION

Mostaganem : 10 ans de prison à l’encontre d’un chef de réseau de vol de voitures.



Mostaganem : 10 ans de prison à l’encontre d’un chef de réseau de vol de voitures.
Le tribunal criminel de Mostaganem en poursuivant ses travaux dans le traitement des différentes affaires criminelles programmées dans cette cession, a eu à traiter au courant de cette semaine une affaire qui a défié la chronique, celle liée à un réseau ou ses éléments sont inculpés pour le délit de constitution de bande de malfaiteurs, de vol et de falsification dans les N° de série de voitures et des documents administratifs, de faux et usage de faux, de contrefaçons de billets de banque. Il s’agit des dénommés (M.A) âgé de 38 ans, (W.KH.M) âgé 30 ans, et (M.KH.S) âgé de 50 ans, ce dernier était employé à la wilaya de Mostaganem pendant une durée de 31 ans. Parmi les inculpés étaient aussi à la barre (W.KH.M.R) âgé de 26 ans, (T.S) 25 ans, et (M.M) 24 ans, ce dernier étant un émigré en France.

A l’audience devant le tribunal, les inculpés ont tour à tour nié les faits dont ils se sont fait reprochés, néanmoins le président du tribunal usant de son savoir faire a su comment les appâter pour les faire affronter aux faits et preuves matérielles dont ils se sont fait inculpés. Après le défilement de tous les inculpés et les victimes qui ont perdu leurs voitures trouvées par la suite dans un grand garage de réparation mécanique à Mazagran, complètement repeintes par d’autres couleurs que celles d’origine, et sous d’autres plaques d’immatriculation entièrement falsifiés. Même les documents relatifs aux véhicules volés étaient falsifiés. Après intervention de la défense des inculpés qui avait tenté de les innocenter d’une part, et l’intervention du procureur général qui avait insisté dans son réquisitoire sur le caractère dangereux des faits reprochés aux inculpés, notamment principal cerveau (MA) d’autre part, et requis les peines suivantes.

La peine de la prison à vie pour (MA), 20 ans de prison ferme pour le père, ses trois fils et leur employé, et trois ans de prison ferme pour le jeune émigré (M.M).

Après délibération qui avait pris un maximum de temps, le tribunal a prononcé les peines suivantes : 10 ans de prison ferme contre le principal inculpé (MA), trois ans de prison contre le père, ses trois fils et leur employé. L’émigré (M.M) quant à lui a écopé d’un an de prison ferme, assortie d’une amende de 15 mille DA.

B M
Dimanche 11 Octobre 2009 - 22:03
Lu 588 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+