REFLEXION

Mostagaem : Des tabliers aux couleurs magiques…. !



Ainsi, toute stratégie de mise « de la charrue avant les bœufs » demeure une tâche complètement vouée à la perte, telle cette dernière décision prise par le ministre de l’éducation de faire vêtir l’ensemble des élèves du primaire et du moyen en bleu pour les garçons, et en rose pour les filles….. une décision hâtive qui a ouvert la brèche à tant de spéculations sur cet article d’écolier et à tant d’autres surprises que supportent les parents d’élèves, en quête de ce tablier soumis toutes les pressions et autres arnaques. Cette opportunité de dernière minute, présentée par excellence, Monsieur le ministre de l’éducation sur un plateau en or, aux affairistes de tous bords. N’a fait qu’offrir et ouvrir, un nouveau créneau pour spéculer sur toutes les opérations relatives à la confection et la fourniture de ces fameux tabliers bleus et roses dont les prix ont fini par avoisiner les 1000 dinars/ l’unité pour les tabliers « haut de gamme », et de 600 à 800 dinars pour les blouses ordinaires. Cette décision, aurait pu être prise lors des derniers vacances et aurait, ainsi, pu éviter à ces parents, de courir de gauche et à droite à la recherche de ces articles vestimentaires, qui viennent d’être soumis à de fortes pression, dont la rareté et la cherté du tablier qui demeure introuvable sur les étals des marchands d’effets vestimentaires. Et qui fait courir les pauvres parents d’élèves de ville en ville à sa vaine recherche. M.H.B, père de 03 enfants scolarisés, dont 02 garçons en collège et 01 fille en primaire, vient de faire plus de 200 kilomètres (Mostaganem-Oran-Mostaganem-Mesra- Mostaganem), pour se faire simplement arnaquer sur la qualité de la couleur des 03 blouses qu’il a acquis au marché hebdomadaire de Mesra pour la somme de 2400 dinars ‘à 800 dinars l’une), il n’est pu revenir de sa stupeur que difficilement et après plusieurs jours. A présent, il tient à mettre en garde les parents qui n’ont pas encore acheté ces tabliers, il tient à dénoncer un vendeur, habillé en afghan, portant une berge, âgé d’une quarantaine d’années, et de taille moyenne, qui propose des tabliers » bleu ciel » et « rose bonbon » au prix de 800 dinars/ l’unité, ce dernier en a vendu au marché de Mesra, et le plaignant l’a revu ces derniers jours à Mostaganem, errant de coin en coin, au centre-ville, circulant et proposant en vente à la criée ses tabliers. De l’Ain Sefra à la rue de Lyon, en l’apercevant, ce « tricheur » l’a pu reconnaître et a disparu à travers la foule en se glissant sûrement à l’intérieur du bloc des habitations, longeant la rue citée. L’astuce de ce maquereau, a consisté en la vente pure et simple de tabliers blancs, légèrement teintés à la couleau bleu et rosse, des blouses qu’il a achetées sûrement en gros à 200 dinars/ l’unité et les a simplement coloré avec une teinte de basse qualité et dont l’épouse de l’arnaqué, vient de s’en rendre compte après un premier lavage en gâchant le reste du linge en lui dénaturant ses couleurs, et en s’apercevant le plus naturellement du monde, que ces fameux tabliers bleus et roses, ne sont en réalité que des tabliers blancs qui ont été peints en bleu et rose. Aujourd’hui, les parents d’élèves demeurent livrés à toutes les surprises d’une décision insensée d’achat d’un effet vestimentaire obligatoire et doivent répondre par l’acquisition coûte que coûte, de ce dernier, soumis à un délai d’obtention, trop court, sous peine de voir leurs enfants scolarisés renvoyés des cours….. Où allons-nous en face de tant de bavures et de laxisme … !



L. Ammar
Jeudi 1 Octobre 2009 - 22:23
Lu 442 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+