REFLEXION

Mosta- Achaacha : Les faucilles et la « Touiza » pour combler le déficit en moissonneuses-batteuses.



Deux semaines passées après le début de la moisson pour cette année, les agriculteurs sont toujours en attente d’une éventuelle disponibilité des moissonneuses-batteuses mais celles-ci sont rares à trouver.

Cette année, la nature était très généreuse en pluie ce qui a prédit une récolte record en céréales. A Mostaganem, les services de la direction de l’agriculture espèrent une récolte estimée à 700 milles quintaux en différentes variétés de céréales.

Le problème qui se pose pour les céréaliculteurs de la wilaya réside dans l’indisponibilité des moissonneuses-batteuses. Les fellahs des communes de la région Dahra, à l’est de la wilaya, se sont trouvés dans l’obligation de recourir à l’utilisation des outils et méthodes traditionnelles telles les faucilles et la « touiza » pour aboutir à la moisson de leurs récoltes.

Par le passé, les fellahs de la wilaya avaient l’habitude de louer les services des moissonneuses dépêchées à partir des wilayas limitrophes. Puisque cette année la récolte est bonne à travers toutes les wilayas vu la pluviométrie abondante et régulière sur tout le territoire, le matériel existant se retrouve insuffisant pour l’opération moisson.

Avec le temps les appréhensions augmentent et les fellahs redoutent les partes causées par les feux et le changement de climat (intempérie et pluies occasionnelles). Chaque année, on enregistre la perte de pas moins de 20 % de la récolte à cause des retards enregistrés dans la moisson des récoltes.

Abdelwahab Adda
Dimanche 21 Juin 2009 - 14:06
Lu 533 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+