REFLEXION

Même Sidi Fredj !



Même Sidi Fredj !
Déjà interdits d’entrée aux plages de Club-des-Pins et de Moretti, réservées à quelques rares privilégiés, les Algérois trouvent de plus en plus de difficultés à accéder à celle de Sidi-Fredj. Et pour cause : pour les besoins du chantier de construction de son projet immobilier, un opérateur émirati a coupé la route menant de Staouéli vers Sidi Fredj. Du coup, durant les week-ends, les automobilistes mettent plus de deux heures pour effectuer le trajet reliant la Bridja à Sidi-Fredj, long d’à peine 2 km. Ce qui, naturellement, a poussé les familles à renoncer à leurs velléités d’accéder à la plage.

Réflexion
Samedi 23 Juillet 2011 - 09:42
Lu 453 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+