REFLEXION

Massacres du 8 Mai 1945 : N'oublions pas les Chouhada !

L’Algérie combattante fête, aujourd’hui, le 69ème anniversaire des massacres du 8 mai 1945. En ce jour, le peuple algérien a payé un lourd tribut, et nous tenons, ainsi, à exprimer une pensée particulière aux chouhadas tombés dans le champ d’honneur.



L’Algérie a souffert d’un colonialisme des plus pesants, des plus atroces et des plus destructeurs, et les massacres du 08 mai 1945 furent l'un des épisodes les plus sanglants qui ont marqué le long chemin de lutte du peuple algérien pour recouvrir sa liberté. Le 08 mai 1945 témoigne à la fois, non seulement, de la souffrance de notre peuple mais aussi de son héroïsme et sa bravoure qui l’ont mené jusqu’à la victoire et l’indépendance. En ce jour tragique, au moment où les alliés fêtaient la victoire contre le nazisme combattu également par des Algériens ayant été incorporée dans les rangs de l’armée française, le peuple algérien a vécu la sauvagerie de l’armée coloniale dans un véritable bain de sang entraînant 45 000 morts. Ainsi, nous tenons aujourd’hui, à l’occasion de cet anniversaire, à nous incliner devant nos valeureux chouhada, à nous prosterner devant Dieu tout puissant pour qu’Il leur Accorde le Paradis. Ces chouhada qui ont écrit par le sang l’Histoire de notre cher pays, qui ont refusé l’injustice, la domination et la colonisation et ont affronté les situations tragiques pour que vive l’Algérie libre et indépendante. Les sacrifices des chouhada en particuliers et du peuple algérien en général ont été récompensés : édification d’un pays qui ne cesse d’avancer et de réaliser progrès sur progrès. En effet, l’Algérie indépendante a beaucoup misé, entre autres, sur l’éducation et la formation. Aujourd’hui le pays compte une trentaine d’universités, des laboratoires de recherches, des milliers d’établissements d’enseignements et de formation. Beaucoup de cadres sont aujourd’hui installés à l’étranger après avoir quitté le pays pour une raison ou une autre, en tout cas, beaucoup l’ont fait durant la décennie noire.  Le peuple algérien, à travers les récentes élections présidentielles, vient de réitérer sa volonté farouche de rester indépendant, refusant de faire les jeux des usurpateurs, les jeux des manipulateurs appelant à la destruction et au rejet, et il a renouvelé et a accordé sa confiance à son président chantre de la réconciliation, de l’édification et de la construction. Afin d’achever cette réconciliation, le pays doit tout faire pour préparer le terrain au retour de ses intellectuels qui font le bonheur des pays étrangers. Un grand nombre de médecins, de scientifiques, d’hommes de culture et de Lettres vivant à l’étranger pourront ainsi contribuer au développement de l’Algérie. Le nouveau gouvernement se doit de les accueillir. Le nouveau gouvernement se doit de lutter contre la bureaucratie qui rend la gestion des dossiers très lente et très lourde. Le gouvernement se doit de lutter contre la corruption qui gangrène parfois le fonctionnement.  Le gouvernement se doit d’attirer les investisseurs algériens installés à l’étranger pour créer de la richesse en Algérie. Le gouvernement algérien se doit de faciliter les déplacements des membres de la communauté de et vers l’Algérie afin de garder un lien fort avec le pays d’origine, afin de faire aimer l’Algérie, afin de transmettre cet amour aux générations futures. Le gouvernement algérien se doit de créer des établissements algériens, écoles et banques, en France notamment où résident presque un million d’Algériens. Le gouvernement algérien se doit de mettre en place un observatoire de l’émigration afin que ses représentants, ses intellectuels puissent créer une diaspora au service du pays. Ainsi est notre appel au gouvernement, aux intellectuels algériens leur demandant de travailler la main de la main conformément aux souhaits de nos valeurs chouhada et combattants.  Gloire à Nos Martyrs !

Abdelkader BACHIR
Jeudi 8 Mai 2014 - 09:30
Lu 351 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+