REFLEXION

Mascara : Que deviennent les S.D.F durant les nuits glaciales ?

Plusieurs S.D.F se pavanent durant la journée dans les rues de certaines de nos villes et le soir on les trouve, souvent, devant l’entrée des mosquées sur un carton étalé sur le carrelage et des couvertures usées dans lesquelles ils sont enveloppés.



Est ce suffisant pour passer la nuit sous un mercure qui affiche moins deux ou trois degré ? Si au niveau du chef lieu, la protection civile et la police font des tournées pour ramasser femmes et hommes S.D.F pour les amener au centre des personnes âgées de Khessibia, au niveau des autres villes comme Ghriss, Tighennif, Oued El Abtal et autres, les S.D.F n’ont d’autres lieux  pour s’abriter que les entrées des mosquées ou certaines administrations. Sachant que notre wilaya n’a pas les moyens pour abriter ce genre de personnes, aucune infrastructure d’accueil n’existe sauf le centre des personnes âgées qui a en réalité une autre mission que d’abriter les S.D.F, les moyens de cette infrastructure ne lui permettent pas d’offrir des repas chauds à ces personnes, et son budget ne lui permet guère de faire face convenablement  à ce problème jusqu’aux dates butoirs de la répartition des budgets.            

B. Boufaden
Lundi 2 Décembre 2013 - 19:00
Lu 159 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+