REFLEXION

Maroc : La tombe de l’opposant, Driss Benzekri profanée


Driss Benzekri est une grande figure de la gauche marocaine et ex-président de l’instance équité et réconciliation et du conseil consultatif des droits de l’homme.



Maroc : La tombe de l’opposant, Driss Benzekri profanée
A quelques jours de la célébration des 6 ans de sa disparition, la tombe de Driss Benzekri a été profanée. En effet rapporte des sources médiatiques sur place, au cimetière du village Aït Ouahi, de la région de Tifelt, où est enterré le défunt, son frère Allal Benzekri, a déclaré avoir été alerté par une patrouille de la gendarmerie royale que la tombe de leader gauchiste marocain avait été profanée.
Sur place, le frère de Benzekri a pu constater que la pierre tombale sur laquelle sont inscrits le nom et le parcours de Driss Benzekri avait été brisée par des inconnus. Cet incident survient à quelques jours, en effet, de la célébration de la 6ème année du décès de celui qui fut de son vivant, pilote d’un processus inédit de l’histoire du Maroc, l’Instance Equité et Réconciliation IER, qui travaillait sur ordre du Roi Mohammed VI, pour l’instauration d’une justice transitionnelle, qui put régler à coups de dédommagements individuelles et communautaires, le passif de l’Etat en matière de non-respect des droits de l’homme. Driss Benzekri qui disparut en 2007, emporté par un cancer, avait produit avec son comité de l’IER des recommandations en termes de droits de l’homme mais aussi en termes de règles démocratiques et de gouvernance, ces recommandations ont été toutes intégrées comme lois suprêmes, à la constitution de juillet 2011.

Lemag
Jeudi 2 Mai 2013 - 19:45
Lu 1998 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+