REFLEXION

Manque flagrant de panneaux de signalisation dans les quartiers de Mostaganem : "Qui a la priorité ?"

Le manque ou l’absence de panneaux de signalisation sur les ruelles de plusieurs quartiers de Mostaganem, est la cause de nombreux accidents. « Qui est fautif ? A qui la priorité ? » Sont les questions que se posent plusieurs conducteurs une fois que le mal est causé.



Manque flagrant de panneaux de signalisation dans les quartiers de Mostaganem : "Qui a la priorité ?"
Quand on parle des problèmes de la circulation on oublie complètement ceux causés par des panneaux de signalisation et qui piègent souvent les usagers de la route et mettent les vies des personnes en danger, le comportement des chauffeurs est souvent mis en cause, ils ne sont pas les seuls à incriminer, l’infrastructure de circulation  routière est responsable d’une part importante de l’insécurité routière. Cependant on déplore un manque flagrant ou quasi-inexistant de panneaux de Stop sur plusieurs quartiers de Mostaganem, et le code de la route inflige que la priorité à droite soit respectée dans la ville et s’applique en l’absence de signalisation. Alors comment explique-t-on le croisement de la majorité des grandes rues des quartiers de Mostaganem avec plusieurs ruelles secondaires et sans panneaux de signalisation. « A chaque passage, on ne sait jamais qui a le droit sur l’autre ou pas et c’est très dangereux. J’ai déjà risqué plusieurs fois des « accrochages ». » Nous explique un chauffeur de taxi desservant la ligne de Chemouma, « je fais plusieurs fois le aller-retour à cette cité, et en empruntant la rue du quartier Zeghloul  je me retrouve confronter à des situations pareilles… il y a vraiment un manque de plaques de signalisation, notamment le panneau de Stop qui doit être placé à chacune de ces ruelles secondaires ». « Moi personnellement je fais très attention à chacune de ces intersections, mais pour d’autres qui se croient dans une grande rue et qu’ils ont la priorité, ils ont tords, car le code de la route requiert que la priorité à droite soit respectée en l’absence de panneaux de signalisation ». a ajouté notre interlocuteur.Il apparaît aussi que les vols ou la destruction des panneaux surtout dans les quartiers où il est difficile de les contrôler. Ainsi que d’autres, sont soit cachés par des arbres ou à une hauteur pas adéquate pourront tout simplement être cachés par un autre véhicule. Ces plaques défaillantes doivent être remplacées et l’idéal serait que les responsables, premiers concernés par cet état de faits relatés, envisagent de confectionner des plaques, plus solides et plus visibles. Tel  serait le prix à payer en essayant de préserver les vies humaines et la sécurité routière.

Nadine
Jeudi 23 Mai 2013 - 10:48
Lu 504 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-11-2016_1.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+