REFLEXION

Made in FLN

LES LISTES DU FLN AUX LEGISLATIVES ET "LES EXCEPTIONS" DE BELKHADEM

Abdelaziz Belkhadem, a rejeté la candidature de tous les membres du bureau politique, excepté quatre éléments : trois ministres et une parlementaire. Les candidatures retenues sont celles d’Amar Tou, ministre des Transports, Rachid Harraoubia, ministre de l’Enseignement supérieur, Tayeb Louh, ministre du Travail, et Habiba Bahloul, députée de Constantine. Ces "exceptions" ont été très mal accueillies par les membres du BP.



Made in FLN
L’actuel président de l’APN, Abdelaziz Ziari, qui a conduit la liste d’Alger en 2007 obtenant 10 sièges sur les 35 existants, est totalement écarté. Selon notre source, la décision est venue d’en haut. Aucune raison de cette surprenante exclusion n’a cependant été avancée. Le  sort du trublion Abdelhamid Si Affif , ne conduira pas la liste  à Mostaganem. A M’sila, le ministre de l’Agriculture, Rachid Benaissa, est éjecté de la liste sous la pression des cadres militants. Djamel Ould Abbès n’est candidat nulle part. Il semble vouloir décrocher plutôt un poste d’ambassadeur dans une capitale européenne. Les listes des autres wilayas semblent, en revanche, validées sans grands couacs. Ainsi, Moussa Benhamadi, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, est tête de liste à Bordj Bou-Arréridj, Amar Tou, ministre des Transports, à Bel Abbès, Tayeb Louh, ministre du Travail, à Tlemcen, et Hachemi Djiar à Boumerdès. Les redresseurs dirigés par Salah Goudjil, définitivement exclus de ces listes, comptent déposer leurs propres listes dans 24 wilayas.

LES MEMBRES DU BP DENONCENT ET SI AFIF MENACE !
Cette décision prise par le SG du FLN ,n’a pas été du gout de la plupart des membres du bureau politique et les choses s’annoncent mal au FLN. L’exclusion de la majorité des membres du Bureau politique (BP) de la course à la députation risque de porter un coup dur à l’ex parti unique, déjà fragilisé par un mouvement de redressement né au lendemain du neuvième congrès. Le secrétaire général du FLN, Abdelaziz Belkhadem, a rejeté la candidature de tous les membres du bureau politique, excepté quatre éléments : trois ministres et une parlementaire. Ces "exceptions" ont été très mal accueillies par les membres du BP.  Cependant Abdelhamid  Si Afif, député de Mostaganem , président de la Commission des affaires étrangères à l’APN, a dénoncé et contesté clairement la décision de M. Belkhadem. « Au départ, nous avons accepté la décision de Belkhadem de retirer les candidatures de tous les membres du BP, mais à notre grande surprise, ce dernier a décidé d’accorder des dérogations à quatre personnes sans fournir de motif valable », explique t il  à TSA.  Avant de s’interroger : « sur quelle base a t il agit  pour repêcher les uns et refuser les autres ? La compétence ? J’ai prouvé ma capacité au parlement et au sein du parti. Les diplômes ? Je suis diplômé. L’engagement au sein du parti ? Je siège au BP, cela prouve que j’ai beaucoup donné au parti ». Selon lui,  la même colère est ressentie par « plusieurs cadres dirigeants du parti ». «  Je suis  un militant. Ma fonction est d’exercer la politique. À partir de cette date, je vais devoir réajuster ma politique au sein du parti », menace-t-il. Mais sans en dire davantage sur ses intentions.

Riad
Mardi 27 Mars 2012 - 11:50
Lu 692 fois
A LA UNE
               Partager Partager


1.Posté par mosta le 29/03/2012 22:39
wjouh el char tryaha min hada si affif

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+