REFLEXION

Ma carte grise… s’il vous plait



Ma carte  grise… s’il vous plait
Aucune place pour un quelconque cachet. Le récépissé est déjà bien garni, par ces cachets humides de prolongation. Deux, trois, quatre, cinq, six, et chaque prolongation est valable trois mois. Cela fait au total, si mes calculs sont bons, dix huit mois, sans compter bien sûr les trois premiers mois qu’on vous accorde lors du dépôt du dossier. Donc il s’agit de 21 mois. Lors de notre passage à la wilaya d’Oran pour récupérer la carte grise, après 21 mois bien entendu, désolée nous lança la préposée au guichet, la carte grise n’est pas encore prête. La raison ou les raisons, comme vous le savez, il peut y en avoir plusieurs. « Le certificat de conformité n’est pas encore arrivé », nous dit-elle. Le problème au bout de six prolongations, c’est terminé. Alors qu’elle est la solution ? Ce fameux document devait être transmis d’une wilaya située à peine à 80 km d’Oran. Si on avait missionné quelqu’un à pied, il serait arrivé à destination, depuis fort longtemps déjà, quand on sait par ailleurs, qu’un courrier en provenance de la Nouvelle-Calédonie est arrivé 48 jours après, en traversant océans, mers, air et terre. Basta. Assez de plaisanteries.

. .
Mercredi 13 Octobre 2010 - 00:01
Lu 329 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+