REFLEXION

MR MESSEGUEM NEDJADI, INSPECTEUR GENERAL DE L’EDUCATION NATIONALE A REFLEXION : ‘’Les élèves ne quitteront pas les établissements durant la grève’’

Lors d’un bref entretien avec ‘’Réflexion’’, Mr Messeguem Nedjadi, inspecteur général de l’éducation nationale, nous a révélé que le ministère de l’éducation nationale a opté pour des mesures de prise en charge des élèves lors des grèves annoncées par des syndicats en insistant sur la nécessité du dialogue fécond et serein.



Il a rappelé que le ministère de l’éducation nationale n’est pas concerné par cette grève, laquelle est un droit légitime reconnu par la loi et qu’il n’y a aucun lien de cette grève avec l’éducation nationale et l’on s’interroge sur le devenir de cet élève qui demeure toujours otage’’, a-t-il souligné. Avant d’ajouter : ‘’les portes du dialogue sont toujours ouvertes et les contestations ainsi que les grèves sont des ingrédients de déstabilisation, et je rappelle que madame la ministre a désigné un conseiller spécial et spécifique aux préoccupations des syndicats  dont la majorité sont en parfaite communication avec notre tutelle, note Mr l’inspecteur général. Ce dernier affirme que ‘’le ministère de l’éducation nationale se basant sur l’article 53 de la constitution qui stipule le droit à la scolarisation ainsi que toutes les conventions liées aux droits d’enfants, se voit en parfaite mesure pour préserver ces droits et ne pas laisser les enfants en proie à la rue. Dans ce sens, il dira que tous les établissements scolaires doivent prendre en charge les élèves lors des grèves ou encore les grands changements climatiques ou calamités naturelles. Par ailleurs, Mr l’inspecteur général de l’éducation nationale, tout en plaidant pour le recours au dialogue nourri de scientificité nous a exprimé sa déception de voir 7 syndicats appelant à la grève, tous issus du secteur de l’éducation, d’une totalité qui recense 11 syndicats. Cela en dépit d’une signature d’un statut authentifiant la déontologie de la profession d’enseignement et  devant tous les événements qui se multiplient, le ministère de l’éducation  nationale se voit dans l’obligation de respecter la constitution ainsi que toutes les conventions qui permettent la scolarisation et la sécurité de l’enfant, conclut Mr Messeguem Nedjadi, inspecteur général de l’éducation nationale.

Abdelkader Benrebiha
Mardi 22 Novembre 2016 - 20:00
Lu 146 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+