REFLEXION

MOUVEMENTS DANS LE CORPS DES WALIS : Qui est dans le viseur du président ?



MOUVEMENTS DANS LE CORPS DES WALIS : Qui est dans le viseur du président ?
Il y a ceux qui seront virés, ceux qui seront touchés par une promotion allant jusqu’au grade de ministre et enfin ceux qui seront appelés à exercer la même fonction dans une autre wilaya. Le président de la République et selon certaines informations, a procédé à un changement au niveau du secrétariat général du ministère de l’intérieur en nommant l’actuel wali de Boumerdes au poste de secrétaire général du ministère de l’intérieur en remplacement de M. Wali Aek appelé à d’autres fonctions. L’actuel wali d’Alger est promu au poste de ministre et sera remplacé par le wali de Médéa. Aussi et selon les mêmes sources, la présidence de la République vient de mettre la touche finale à la liste des walis concernés. Son annonce est attendue dans les jours qui viennent. Ce mouvement dans le corps des walis devrait toucher ainsi les ¾ des walis en exercice dans la République. En fait, ce mouvement de large ampleur fait suite au léger changement décidé par le Président de la République en mai 2007. De nouveaux critères de sélection auraient été adoptés. D’après nos sources, la plupart des walis en activité ont dépassés leurs périodes légales respectives à leurs postes.Certains sont en postes dans leur wilaya depuis plus de sept ans. 35 d’entre eux ont dépassé précisément les six ans. Seule une dizaine de walis exercent leurs responsabilités depuis 3 ans. D’après nos sources, une série de critères a été définie pour le prochain mouvement. Elle comprend notamment la durée d’activité, l’examen des indicateurs de développement en comparaison aux enveloppes financières allouées à chaque wilaya, l’état d’avancement des projets, etc. Ce mouvement qui a fait l’objet de propositions de la part du Ministère de l’intérieur et des collectivités locales et d’un contrôle accru depuis le mois de juin dernier. Notre source révèle que l’annonce de ce mouvement est imminente et que les conditions pour procéder à un tel changement sont à présent réunies. L’exécutif étant sur le point d’achever le précédent plan quinquennal et d’entamer le nouveau. Il est à rappeler que le président Bouteflika vient de trancher la répartition par secteur du programme des investissements publics estimé à la somme colossale de 286 milliards de dollars. La prochaine étape consiste pour l’administration territoriale de disposer d’assiette foncière et d’initier une liste de projets dans le cadre du programme quinquennal 2010 -2014. Le mouvement attendu est le quatrième depuis l'arrivée du président Bouteflika au pouvoir. Il s’est suffit durant son premier mandat d’un seul mouvement dans le corps des walis. Durant le deuxième, il avait insisté sur la nécessité de libérer les walis des contraintes et des injonctions. Il avait supprimé, rappelle-t-on, la formule du gouvernorat appliqué, jusque-là, à la capitale. Depuis lors, le corps des walis ne connaîtra plus aucun changement jusqu’au mois de juillet 2004. En vertu des prérogatives que lui confère notamment l'article 78-9 de la Constitution, le président avait procédé à un vaste mouvement qui avait valu à un nombre considérable de walis une mise de fin de fonction. Le mouvement partiel qui s’en est suivi en mai 2007 avait touché à peine 10 wilayas à l'échelle nationale. Ce changement avait été dicté notamment à la suite des poursuites judiciaires engagées à l’encontre de l’ancien wali d’El Tarf. Il convient de rappeler que le dernier mouvement opéré il y a 3 ans avait touché les wilayas d’Annaba, El Tarf, Souk Ahras, Béjaia, Tindouf, Nâama, Tiaret, Chlef, Boumerdès et Bouira. Il sera mis fin aux fonctions de quatre walis et la promotion de cinq secrétaires généraux de wilaya au rang de wali. Enfin, le wali délégué de la circonscription de Zéralda avait été nommé à cette occasion. En attendant, le nouveau changement…

Ismain
Samedi 28 Août 2010 - 12:20
Lu 3076 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+