REFLEXION

MOUBARAK, L’ENNEMI INTIME DES PALESTINIENS : L’Egypte s’aligne sur les thèses d’Israël

L’Egypte a perdu toute crédibilité, elle n’inspire plus confiance auprès du monde arabe. Les autorités égyptiennes viennent de le confirmer encore une fois en se mettant d’accord avec l’état sioniste pour réaliser un mur d’acier souterrain qui couperait toute Ghaza du monde extérieur.



MOUBARAK, L’ENNEMI INTIME DES PALESTINIENS : L’Egypte s’aligne sur les thèses d’Israël
Voilà ce qui en est ressorti des discussions qui ont eu lieu en Israël entre Ihud Barak, ministre de la défense de l’état hébreu et le général Omar Souleiman, patron des « Moukhabarates » égyptiennes, l’Egypte va construire avec l’aide des israéliens un mur d’acier souterrain dans la zone frontalière entre la bande de Ghaza et l’Egypte pour fermer définitivement les seuls tunnels d’où respirent les palestiniens de Ghaza, une terre de 42 km de long et de 8 km de large, bloquée au sud par l’armée sioniste à travers les dizaines de postes de contrôle, surveillée au nord, au large par un bâtiment de guerre, un patrouilleur qui croise à quelques miles marins de la côte, tirant de temps à autre quelques salves d’obus en direction de la rive comme pour faire remarquer sa présence dissuasive. Ghaza est une immense prison à ciel ouvert et les deus millions de palestiniens qui y survivent souffrent énormément de ce blocus imposé par les colonisateurs israéliens, qui ne cherchent qu’à les asphyxier à l’intérieur de ce géant ghetto et comme ceci ne suffisait pas, les israéliens font appel à leurs amis et frères égyptiens pour terminer la mission à savoir « étouffer la population palestinienne dans ce réduit terrestre de 336 M2 ». Le but de cette opération discutée et négociée en commun accord vise de rendre étanche la frontière entre Ghaza et l’Egypte afin de maintenir le blocus économique et militaire. A partir de là l’Egypte empochera les dividendes bien entendu de leurs frères israéliens et du lobby juif qui est semble t-il est derrière cette initiative et est prêt à mettre le paquet pour que l’opération aboutisse. C’était la mission du général égyptien en Israël. L’Egypte s’est placée définitivement de l’autre côté de la barrière, ce pays est devenu l’ennemi « intime » des palestiniens. Le plus invraisemblable dans l’histoire reste l’accord immédiat des autorités égyptiennes à vouloir couper les vivres aux palestiniens, pour sa survie, le régime du potentat Caïrote est disposé à tout accepter et à tout faire pour que survivent ses dignitaires. Les palestiniens se sentant trahis dans leur chair et dans leur âme, ils ont demandé au gouvernement égyptiens des explications quant aux informations sur l’intensification des mesures de sécurité sur la bande frontalière. Nous assistons à un retournement de l’Egypte, comme il fallait s’y attendre d’ailleurs, ce n’est une surprise pour personne, ils l’ont fait en 1967 et en 1977, pourquoi pas en 2009. La stratégie régionale a complètement changé, des bouleversements énormes sont attendus dans les prochaines années voire les prochains mois. A entendre les déclarations du général égyptien Omar Souleiman, je le cite : » Les défis stratégiques auxquels font face l’Egypte et Israël, imposent des consultations entre les deux pays », en clair les deux pays s’entendent sur les mêmes objectifs à moyen et à long termes. L’Egypte en traître, fait cavalier seul et s’aligne sur les thèses de l’ennemi juré du monde arabo-musulman. Israël, avec ses idées et l’argent de ses pourvoyeurs à travers la planète a pu séduire le vieux dictateur égyptien d’avaliser les plan machiavéliques concoctés par le Mossad pour contrecarrer ce qui communément appelé « Le nucléaire iranien ». Le plan des Israéliens consiste à convaincre en premier chef Moubarak et ses disciples de faire barrage à la montée en puissance de l’Iran au niveau régional et la régression de ce fait de l’Egypte qui serait réduite avec cette puissance militaire iranienne en un pion qui serait à la merci de la toute puissante armée perse, message reçu cinq sur cinq, puisque le régime égyptien n’a pas lésiné sur les moyens pour réaliser cette barrière d’acier et couper les vivres aux palestiniens comme première étape. Rappelons que le général Omar Souleimane a été reçu en héros avec tapis rouge à Tel-Aviv et serait même l’invité du premier ministre Israélien et du président Shimon Pères. Le peuple égyptien n’a pas dit son dernier mot dans la mesure où il vient de comprendre tardivement le pourquoi de toute cette campagne de haine contre l’Algérie, son peuple et ses martyrs. Ce n’était que pure propagande pleine de mensonges et d’insultes dans le but principal est de détourner l’opinion publique interne de ce qui se trame dans les coulisses du régime, notamment les graves problèmes économiques dont fait face le pays et l’entame des nouvelles négociations avec Israël au détriment des malheureux palestiniens et du monde arabe. L’Egypte a laissé tombé la Palestine et les palestiniens en mettant fin à leur seul rêve de voir leur pays libre et indépendant et de proclamer l’Etat palestinien. Moubarak n’agit ni dans l’intérêt de l’Egypte, ni de celui des palestiniens, encore moins celui du monde arabe, mais bel et bien dans le seul intérêt de sa famille et de l’avenir de ses deux fils qui tôt ou tard, et si cela continue n’auront autre sort que celui des deux fils de Saddam Hussein. Car c’est de cette manière que certains dirigeants arabes aiment terminer leur existence, faute de ne pas avoir retenu toutes les leçons.

Amara Mohamed
Vendredi 25 Décembre 2009 - 10:05
Lu 622 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+