REFLEXION

MOTS POUR MAUX : Quand les barons du bois et les pyromanes défient l’Etat



Depuis que Dieu créa le monde, l’arbre fut parmi les premiers à être implanter  sur mère nature. Les bienfaits de l’arbre sont innombrables  sur tout ce qui existe sur terre tel que l’être humain et les animaux. C’est un des éléments qui produit de l’oxygène, préserve l’érosion des sols. Il est plus que nécessaire à l’environnement.   Que ce soit la loi divine(Le Coran), les hadiths du prophète Mohamed (qsssl) et même le droit positif en parlent. L’arbre est mentionné à plus d’un titre dans le Coran et même le prophète Mohamed (qsssl) dans plusieurs de ses hadiths le mentionne tel que celui dans lequel il nous incite à planter un arbre avant de mourir.  Quand  au droit positif, le législateur entre autre algérien a mis en place toute une batterie de lois pour la plantation de l’arbre et surtout sa protection (des lois sanctionnant toute personne portant atteinte à la flore).  Malheureusement, certaines personnes désaxées trouvent un malin plaisir pour assouvir  leur rancune vers la société  suite aux problèmes qu’ils vivent  ne trouvent pas mieux que de brûler pour se venger, des forêts entières  au vu et au su de tout le monde. Cependant, ces derniers ne savent pas qu’ils commettent des crimes écologiques sur l’environnement ainsi que sur la flore et la faune. Ils ne savent pas  qu’une forêt brûlée n’est pas près de repousser qu’après plusieurs décennies. Se couvrant derrière un dossier psychiatrique bien ficelé, ils peuvent ne pas être poursuivis du fait qu’ils ne possèdent  pas toutes  leurs facultés et donc, ils seront internés dans un hôpital psychiatrique  et l’affaire  sera peut  être classée.  C’est ce que l’on peut appeler des pyromanes.   Mais là où le bas blesse, c’est de constater que des personnes saines d’esprit  brûlent volontairement des forêts dans un but lucratif à savoir qu’un créneau juteux a été créé où  des barons du trafic et de la commercialisation illicite du bois ont pignon sur rue, s’accaparent tout le bois du pays pour le vendre au prix fort. Ces barons du bois sans foi, ni loi qui ont sous leur coupe toute une armada de pyromanes qui choisissaient auparavant seulement la période de l’Aid El Kebir pour  embraser  les forêts dépeuplant  celles-ci  de tous ses arbres créant un problème très grave qui porte atteinte à l’environnement . Après les incendies, ces derniers s’éclipsent un moment  pour revenir plus tard à la charge pour ramasser tous les arbres calcinés qui seront devenus du charbon, pour les revendre aux barons du bois qui à leur tour le revendent au prix du gros. Ayant constaté que ce créneau est très lucratif exonéré de toute charge fiscale et autres, l’exercent durant toute l’année au vu et au su de tout le monde, même devant les autorités en toute impunité sans être inquiétés. Devant cette  hécatombe qui ne dit pas son nom, l’Etat doit frapper  fort pour remédier à ce genre de pratique illégale sinon l’Algérie toute entière deviendra un désert.

Benyahia El Houcine
Mercredi 5 Octobre 2016 - 18:31
Lu 318 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+