REFLEXION

MOTS POUR MAUX : « C’est pas moi!...»



Hé oui ! Tous les citoyens ont remarqué que beaucoup de responsables, à quelque niveau quel que ce soit, dans certaines administrations, services, organismes censées faire leur travail, ne le font pas du tout ! Quand un citoyen s’adresse à un agent soit, il n’est au courant de rien, soit ça ne le concerne pas et, quand ça va mal, chacun se justifie par la formule, désormais magique, passe-partout qui consiste à dire ou simplement « c’est pas moi ! ». Résultat : les dégâts continuent de faire ravage ; tous les responsables ne sont pas responsables et le citoyen « pète les plombs, parfois ».Oui, le jour de la paye, des primes, des avantages, des aides, des attributions d’avantages, tous se présentent avec leur Cv arguant leur expérience, leur compétence et leurs sacrifices. Pourtant, quand il y a dégât et urgence il n’y a pas de permanence et si celle-ci existe, il n’y a aucun moyen pour intervenir et vous recommande de vous adresser ailleurs. Quand vous allez ailleurs, « Ahmed » vous oriente vers « H’mimed » et si vous insistez, le risque d’une altercation n’est pas loin. Vous vous dites alors, « puisque c’est comme ça je laisse tomber et de quoi je me mêle moi », vous laisser les dégâts faire un ravage auquel cas, ça peut durer, des jours, des semaines et parfois des mois, sinon des années. Certains arrivent à se demander s’il y a un « agent ou un responsable » quelque part dans cette ville ? Oui c’est une question qui dérange ceux qui parlent trop et qui ne font rien ; elle dérange et gêne ceux qui disent « ana khatini, chouf l’foug wella rouh techki ! ». C’est drôle de remarquer que tous sont payés pour 8 heures de travail, soit 44 h / semaine, pourtant les spécialistes considèrent que le travail effectif est de l’ordre du dixième….La ville et ses citoyens trainent à longueur d’années le même problème dont certains s‘aggravent en hiver soit en été. On le sait, c’est les problèmes des ordures, des nuisances sonores, d’alimentation en eau potable, ou d’électricité. Il faut des jours et des jours ; en effet, ça commence du simple agent, ça prend des semaines pour que c’est le Chef de l’exécutif de la Wilaya qui intervient du sommet de la pyramide, jusqu’à la base. Avoir le système on croirait que « Sid el wali » c’est superman qui fait le travail de tous les responsables ! Si ce « sid el wali fait leurs boulots alors, qui fera son travail à lui qui consiste à chercher des ressources financières, des projets de développement, de suivre la réalisation des projets…etc. Mais, la question qui tue c’est : à quoi servent alors ces responsables « irresponsables » grassement payés par l’Etat ? Ne savent t-ils pas que « adrab ennah, c’est terminé ! » alors, comme les bons comptes font les bons amis alors il est peut-être venu le temps d’en finir avec les nullards et de faire le ménage dans la grande « maison, Mostaganem »selon la formule ancestrale du « qoum wella tallag ».

Younes
Dimanche 31 Juillet 2016 - 19:36
Lu 274 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+