REFLEXION

MOSTAGANEM : Un été de toutes les mises en garde



A l’instar des autres villes balnéaires et touristiques du pays, Mostaganem est l’une des destinations estivales très prisée et privilégiée  par certains citoyens venus de toute l’Algérie et de l’étranger, en raison de son littoral très apprécié. Un afflux de touristes qui augmente et dont le nombre se multiplie en cette période estivale se prolongeant  souvent jusqu’à la mis septembre. Toute cette surpopulation doit être contrôlée, surveillée et prise en charge par les autorités compétentes de tous les secteurs concernés  réquisitionnées pour veiller au bon déroulement des vacances et à la sécurité des biens et  personnes en cette saison caniculaire, qui demande une vigilance de toutes les rigueurs. Les principaux acteurs en charge de ces prises en charge  sont  la Protection civile, les Hôpitaux, les Services de Sécurité tous types confondus etc…qui sont aux aguets H 24 du moindre accident, pouvant intervenir à tout moment de jour comme de nuit. On peut dire qu’un été à Mostaganem est synonyme de dangers, malheureusement on ne peut que déplorer, ces accidents de la route qui se soldent dans la majorité des cas par des morts et des blessés et qui sont dus dans la majorité des cas au non-respect du code de la route. Il y a aussi ces noyades, qui engendrent des morts parmi les vacanciers enregistrés le plus souvent aux niveaux des plages non surveillées. On peut aussi évoquer ces dangers qui peuvent être causés par ces chiens errants dont les morsures peuvent-être fatales. Très souvent les intoxications alimentaires font la une de l’actualité et qui seraient  provoquées malheureusement par quelques restaurants, qui  ne respecteraient  pas l’hygiène exigée. Il y a lieu de noter par ailleurs,  certains désagréments dénoncés çà et là par quelques citoyens suscitant bien des interrogations et éventuellement des solutions pour une meilleure prise en charge des doléances formulées par les vacanciers à l’exemple de l’hébergement de touristes dans les stations balnéaires qui serait insuffisant et ne répondrait pas tout à fait à leurs aspirations.

B. Adda
Samedi 13 Août 2016 - 17:14
Lu 280 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+