REFLEXION

MOSTAGANEM : SIDI SAID EL BOUZIDI REHABILITE



Dieu soit loué, ses « awliya essalihine » bénis et toute personne ayant participé à ce que Le saint patron de Mostaganem, SIDI SAID EL BOUZIDI, soit réhabilité et son mausolée, tout fraichement décoré, inauguré ce samedi 15/03/2014 et remis à la population de Mostaganem. Après des mois d’attente et suite au signal d’alarme actionné par votre quotidien  « REFLEXION », sur son édition du Lundi 10 Mars 2014  sous le titre de « l’inauguration de sidi Saïd remise aux calendes grecques », une armada de travailleurs se sont succédés, depuis cette date, pour finaliser les dernières retouches et la pose d’un magnifique cénotaphe en faïence décoratif devant la porte d’entrée. Nous n’avons fait que notre devoir, qui est celui d’informer et l’écho favorable qui s’en suivit des autorités locales, a permis à la réussite de ce projet, et d’en terminer une bonne fois pour toute, comme ce fut le cas de l’horloge de l’hôtel de ville, qui a redémarré au grand bonheur des passants. Nous avons appris en outre et de sources dignes de foi, que le Mausolée sera ouvert toute la journée aux éventuels visiteurs et visiteuses d’une part, et servira de « MESSALA » pour les 5 prières de la journée, sous la conduite d’un imam qui sera désigné ultérieurement, soit par la ZAOUIA Sidi Mohamed Al Bûzaydi dit Sidi Hamou Cheikh, elle  même, soit par la Direction des affaires religieuses. Une nouvelle réconfortante pour les ouled el bled et les riverains immédiats de l’esplanade de l’hôtel de ville. Sidi SAID, dormira en paix, entre ses fils et rayonnera à travers la célèbre trouée, qui le relie à l’autre versant de la rivière de l’Ain Sefra, depuis plusieurs siècles, avec son ami et compagnon de toujours, SIDI  ABDELLAH  EL  KHATTABI, le valeureux saint des Medjahers « khams Khmas ».Sidi Saïd, ibn Abdallah, Ibn Ahmed El Bouzidi est né vers la fin du huitième siècle hégirien, dans la localité de Zlamta, dans la wilaya de Mascara. Très jeune, il fut initié aux principes fondamentaux de l’islam et apprit le coran sous la conduite de son père. Ensuite, il sillonna diverses contrées pour se retrouver disciple du cheikh Sidi M’hamed Benyahia, ibn Med El Mediouni. Lors de l’invasion espagnole sur les côtes algériennes, il organisa la défense de Mesk el ghanaim, et à trois reprises les assaillants furent repoussés. Ce récit fut loué par la célèbre kassida de Sidi Lakhdar Benkhelouf ,la bataille de Mazagran. Sidi Saïd s’installa définitivement à Mostaganem et fonda une Zaouia très réputée à l’époque. Il consacra sa vie dans l’enseignement des dogmes de l’islam, l’apprentissage du coran et de la charia, pour être enseveli dans le mausolée actuel, qui sera inauguré ce Samedi 15/03/2014 à partir de 10hoo en présence de Mr le Wali de Mostaganem, des autorités locales, de la société civile et de la ligue des quartiers de Mostaganem. Une cérémonie religieuse sera organisée en l’honneur des invités, par les membres de l’association culturelle Sidi Said wa salihine. Le Cheikh Sidi Mohamed Dahah El bouzidi clôturera cette magnifique matinée par une distribution de dons au profit de personnes nécessiteuses et une « douaa » collective, propre aux traditions de la ville des 40 Chéchias, sera prononcée.

B.CHERIFI
Vendredi 14 Mars 2014 - 18:51
Lu 1141 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+