REFLEXION

MOSTAGANEM-SIDI LAKHDAR. REVETEMENT DES ROUTES : Des milliards dans la nature



MOSTAGANEM-SIDI LAKHDAR. REVETEMENT DES ROUTES : Des milliards dans la nature
« S’agit-il d’inconscience ou de laisser-aller de la part des responsables ?», lancent des citoyens jaloux de leur commune. C’est malheureux de voir des milliards s’évaporer dans la nature. Une simple pelle mécanique pour que le tapis, qui revêt les rues du village et qui avait nécessité des milliards se transforme en tas de débris. Pourtant cette opération de goudronnage des rues se poursuit toujours. On constate des malfaçons sur de nombreuses rues revêtues de tapis. Tous savaient que le fait de refaire le bitumage à Sidi Lakhdar est une opération vaine en ce sens est que l’opération en question montrait déjà des tares. Le tapis a été rapiécé au niveau de plusieurs artères de la ville. Cela devrait converger inéluctablement sur un gaspillage de volonté, mais surtout d’argent des contribuables, fait remarquer un ex élu de l’APC. Des élus locaux affirment que le projet est sectoriel est aucun de nous ne peut intervenir pour faire cesser le massacre qui est entrain de se produire au vu et au su de tout le monde. Selon cette même source l’APC aurait saisi les reportables concernés quant à ce bricolage mais en vain. Pour ce qui est des caniveaux rares sont ceux qui ont été aménagés, cela ne serait pas sans pour autant endommager parallèlement le tapis en question. Le goudronnage (tapis) selon un élu réticent au projet est défaillant avant même sa réception. Cependant l’acharnement de certains responsables était tel que la concrétisation de la pose d’un tapis, projet confié à une entreprise prônait comme s’il s’agissait d’un projet vital pour la commune « sans se soucier des besoins de la commune. Même certains habitants de quartiers se sont opposés à la pose de tapis, exigeant de l’entreprise concernée de procéder à la destruction de l’ancienne conche de goudronnage avant d’entamer la pose. Les faits sont là devait-on donc continuer à fermer les yeux sur de telles défaillances et négligences concluent les citoyens déçus. A noter que la réalisation du nouveau projet d’assainissement bat son plein à Sidi Lakhdar et les citoyens souhaitent que cette fois « les travaux traînent longtemps pour amortir un peu les pertes enregistrées. Un responsable bien placé pour connaître la vérité est tenant a donner son point de vue sur la situation de nos collectivité locales et sur la gestion des ressources publiques, révèle qu’un nombre important de collectivités locales connaissent des disfonctionnements de ce genre ce qui entache les institutions soit par incompétence ou manque de coordination ou tout simplement par malhonnêteté fait-il remorquer.

Houssam
Dimanche 7 Juin 2009 - 02:01
Lu 855 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+