REFLEXION

MOSTAGANEM : Réalisation prochaine d’une clinique d’oncologie pour le cancer de la peau

Nous avons appris que le wali de Mostaganem, M. Temmar Abdelwahid, a donné son feu vert pour la réalisation d’une clinique privée d’oncologie du cancer de la peau à l’image de ses semblables en Tunisie. Ce projet sera réalisé par le professeur Messaoud Nacer de la wilaya d’Oran.



Il est à signaler qu’il existe deux grands types de cancers de la peau : les carcinomes et les mélanomes. La peau est considérée comme l'organe humain le plus important en termes de surface. Elle protège le corps des infections et des rayonnements ultraviolets (UV). Elle facilite le contrôle de la température corporelle et l’élimination des déchets organiques par la transpiration. Elle sert également à synthétiser la vitamine D et à stocker les réserves d’eau et de graisse. Elle peut aussi être atteinte par un cancer. Le nombre de nouveaux cas de cancers de la peau a triplé en Algérie. Ceci peut s'expliquer par l'évolution des habitudes d'exposition aux rayonnements UV solaires et artificiels au cours des dernières années. Ces expositions constituent le facteur de risque le plus important de développer ce type de cancer. Les carcinomes sont les cancers de la peau les plus fréquents. Ils surviennent généralement après l'âge de 50 ans, sur les zones découvertes du corps (visage, cou, épaules, avant-bras, jambes…). Ils sont le plus souvent dus à une exposition au soleil excessive et chronique. Les carcinomes sont facilement guérissables dans la majorité des cas. Néanmoins, certains d’entre eux, appelés « carcinomes épidermoïdes », peuvent entraîner des lésions à distance (métastases) s’ils ne sont pas retirés à temps. Ainsi, une plaie qui ne se cicatrise pas ou un bouton/une croûte qui persiste et/ou se modifie, doivent vous conduire à demander un avis médical. Quant au mélanome cutané, il est beaucoup plus rare que le carcinome mais c’est le plus grave des cancers de la peau, du fait de son « haut potentiel métastatique », c'est-à-dire de sa capacité à se propager rapidement à d'autres parties du corps. Le mélanome peut se situer n'importe où sur le corps, y compris sur le cuir chevelu. On le trouve assez fréquemment sur le tronc chez l'homme et sur les jambes chez la femme. Il peut se manifester de deux façons : - par l'apparition d'une petite tache pigmentée sur une peau saine (cas le plus fréquent) - par la modification d'un grain de beauté préexistant.

Riad
Samedi 11 Février 2017 - 19:31
Lu 507 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 21-11-2017.pdf
3.67 Mo - 20/11/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+