REFLEXION

MOSTAGANEM : Quand le commerce illicite, supplante le licite



MOSTAGANEM : Quand le commerce illicite, supplante le licite
A Mostaganem à l’instar des autres wilayas, les commerçants authentiques, ne savent plus à quel saint se vouer par le fait où leurs chiffres d’affaire ne cessent d’être affectés. Revus à la baisse, pour cause de la prolifération des marchands ambulants, qui pour la plupart d’entre eux, étalent leurs marchandises à proximité, et même aux abords des commerces légaux. Le marché informel qui ne cesse de prendre des proportions alarmantes, pèse implicitement sur l’activité commerciale légale. Certains commerçants se sont vus dans l’obligation de mettre les clefs sous le paillasson. D’autres ont préféré changer d’activité, le reste attend de jours meilleurs. Le centre urbain de Mostaganem, est presque totalement squatté par les pseudos commerçants, qui ne cessent de s’accroitre au fil des jours, où la surface circulante supplante la surface circulable. Des prises de becs, qui parfois tournent au vinaigre sont relevées périodiquement, entre les véritables commerçants et les «ferrachas ». La balle est dans le camp des premiers responsables concernés, pour que la ville de Mostaganem retrouve son image d’avant.

S.A.A
Mercredi 13 Octobre 2010 - 00:01
Lu 592 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+