REFLEXION

MOSTAGANEM : Quand le Wali fête l’Aïd avec les citoyens dans un douar !

Ce lundi 12 septembre 2016 a été le 1er jour de l’Aïd al Adha, et une occasion pour M. Abdelwahid Temmar pour se rendre à la Commune de Blad Touahria, accompagné d’une délégation de personnalités composée entre autres du président de l’APW, d’élus locaux et des membres du groupe ‘’Amis qui aiment Réflexion’’. Ces derniers ont tenu à marquer leur présence au titre de citoyens faisant partie de la société civile solidaire avec les actions humanitaires et les actions positives d’un chef de l’exécutif, très près du peuple pour mieux connaitre ses préoccupations.



Dans le cadre du suivi de sa feuille de route, qui intègre les agglomérations rurales et leurs zones éparses, cette première journée de l’Aïd El Adha fut quand même une journée particulièrement chaude  et c’est au Douar ‘’Ouled Benatia’’, tout près du chef-lieu de la Commune de Blad-Touahria, que M. Abdelwahid Temmar  et sa délégation, a choisi de passer son premier jour de l’Aïd el Adha Al Moubarak. Dans ce lieu, il a profité pour rendre visite à un malade, en son domicile dans ce douar  en question. Le Wali lui a offert un coffret de livre du Saint Coran  et comme un cadeau en cache un autre, comme on dit, c’est Mlle Mansouria Tekkouk, qui a saisi cette occasion d’offrandes pour offrir, à Monsieur le wali ,un petit cadeau  symbolique, au nom du groupe des « Amis qui aiment Réflexion » et ce, en guise de reconnaissance pour les efforts qu’il déploie dans le développement  de la Wilaya et ses actes de solidarité agissante  avec les pauvres et les malades. Notons que M. Temmar Abdelwahid a accompli le rite de la prière «  Salate El Aïd » dans la mosquée  « Ali ibn Abi Taleb » avec les habitants  de ce Douar. Monsieur le wali  s’est exprimé après  la prière ,pour dire qu’à chaque circonstance, ou occasion, il ne manquera pas de visiter un village ou un douar ,quel qu’il soit et s’est dit persuadé que Mostaganem est une grande wilaya et qu’il se fait un devoir que de sillonner toute la wilaya ,dès que l'occasion se présente .Comme à l’accoutumée, il a pris un bain de foule, dans la bonne humeur  d’une atmosphère festive. Ensuite, il a offert un mouton à une famille dont le père est un handicapé moteur  après quoi, il a assisté au sacrifice  rituel du mouton fait par les mains de l’imam du Douar .Il a été vite entouré et aussi discuté  en prêtant  une oreille attentive  à ces humbles citoyens ravis de voir un wali décontracté parmi eux. De ce contact  avec les citoyens là, de la wilaya profonde, c’est un signal de M. Temmar que les agglomérations rurales et éparses font partie de ses préoccupations quotidiennes, au titre de son programme d’assistance et de développement ainsi que de sa feuille de route, déjà en cours. Dans l’humilité  qui le caractérise, aller vers les habitants d’un petit douar  signifie un devoir de présence de l’Etat, même dans les zones reculées de la wilaya. Interrogé, Temmar Abdelwahid a dit que l’action de l’Etat  se prolonge jusque dans la spiritualité et l’humanitaire envers les citoyens  de ce pays  et ces derniers ont besoin aussi de se sentir en confiance et bien entourés : ce qui leur donne beaucoup d’espoir nécessaire à une vie saine, dans des valeurs que nous avons hérité de nos aînés et qui sont la fierté de notre peuple.

Younes
Mardi 13 Septembre 2016 - 17:32
Lu 781 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+