REFLEXION

MOSTAGANEM : Pour cinq minutes de retard, 3 candidats du Bac exclus



Les parents d’élèves ne décolèrent plus après l’exclusion  de trois candidats (deux garçons et une fille) des épreuves du baccalauréat au premier jour de l’examen. Ces malheureux élèves sont venus juste à cinq minutes de retard après la rentrée de leurs camarades en classe. Le chef de centre n’a pas trouvé mieux que de les exclure sans aucune façon. Face à cette déplorable situation, les parents d’élèves ont adressé une lettre ouverte à Mme la ministre de l’éducation nationale (dont le journal a été destinataire d une copie) où ils dénoncent la réaction du chef de centre d’examen, qui vient par  son geste de priver les trois innocents candidats de poursuivre le reste des épreuves du baccalauréat. Ces élèves ont supplié le chef du centre d’examen, ont pleuré à chaudes larmes et ont fini par se faire chasser  de ce dernier sans pouvoir accéder en classe. Les parents d’élèves réclament un complément d’enquête sur ces actes qu’ils qualifient de dépassements envers les élèves, pour que d’autres cas ne surviennent pas et que toute la lumière soit faite sur de tels faits dont seuls, les élèves demeurent les uniques perdants .         

L.Ammar
Lundi 12 Juin 2017 - 19:00
Lu 611 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 25-11-2017.pdf
3.92 Mo - 24/11/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+