REFLEXION

MOSTAGANEM : Portes ouvertes sur la promotion de l’emploi



Dans le but de réduire le chômage, les agences de wilayas de l’emploi organisent  périodiquement  des journées  ouvertes sur la promotion de l’emploi, par le biais  de formules d’insertion au monde du travail, dont le contrat du travail aidé  (CTA) et  le contrat de formation et d’emploi (CFE). Destinées à un large public, dont  les demandeurs d’emploi  ( chômeurs , universitaires , diplômés des centres de formation et d’apprentissage) , ainsi que les employeurs , l’agence locale de l’emploi a organisé le jeudi dernier  une journée « portes ouvertes sur le CTA et le CFE », afin de faire  mieux connaitre ses missions , vulgariser les deux mesures citées, inciter les organismes employeurs à s’inscrire auprès  de l’agence, informer les demandeurs d’emploi sur le dispositif  d’aide à l’insertion professionnelle  et les formules de contrat  qu’il propose, sensibiliser les opérateurs économiques à recruter  les primo-demandeurs d’emploi et en profiter des avantages accordés par les types de contrat de travail , proposés en ce cadre, et en dernier  orienter les demandeurs d’emploi vers les centres et autres instituts de formation. A cet effet, le contrat de travail aidé reste une mesure incitative  au recrutement, destiné aux jeunes universitaires, aux techniciens supérieurs et aux diplômés  des  CFPA. Il offre de multiples avantages  à ses bénéficiaires , dont un contrat d’exercice pour une durée de 03 années  avec une rémunération  de 12.000 dinars pour les universitaires,10.000 dinars pour les techniciens, 8000 dinars pour  les jeunes de niveau secondaire et  les diplômés du CFPA, alors que les employeurs  bénéficient à leur tour d’une réduction de la charge patronale égale à 5% au lieu de 25% durant toute la relation du travail. Quant à la deuxième mesure, le CFE, il s’adresse  aux demandeurs d’emploi sans la moindre qualification qui reçoivent  une rémunération  mensuelle de 6000 dinars pour une durée d’une année  non renouvelable.  Pour le moment, ces deux moyens de promotion de l’emploi semblent demeurer  l’ultime secours  des chômeurs, dont beaucoup ignorent encore son existence et  doivent se rapprocher de l’agence pour s’inscrire et   fuir l’oisiveté. 

L.Ammar
Samedi 24 Septembre 2016 - 17:51
Lu 111 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+