REFLEXION

MOSTAGANEM : Perturbations dans la distribution du lait



Les populations des communes de la wilaya de Mostaganem (Ain Boudinar, Sour et Oued El kheir) sont confrontées depuis une semaine aux perturbations dans la distribution du lait pasteurisé en sachets. Dans ces communes, il faut se lever tôt pour trouver un sachet de lait. Le sachet de lait se vend à 30 DA, alors que le prix officiel (soutenu par l'État) est fixé à 25 DA. Selon nos sources à l’ONIL : « Les habitants de la wilaya de Mostaganem consomment quotidiennement 250000 litres de lait, il n'y a pas de pénurie de lait pasteurisé en sachet» et d’affirmer : «Il y a peut-être un dysfonctionnement dans la distribution et dans la fabrication. Le lait ne va pas tout le temps là où on souhaite qu'il aille. Ce n'est pas un problème de manque de poudre de lait». La situation actuelle, marquée par la course des citoyens à la recherche d'un sachet de lait, serait due au stockage du produit à la fois par les consommateurs et les commerçants. «Dans cette situation, la ménagère, l'épicier, le livreur commencent à stocker. Ces stocks viennent en déduction de ce qui devrait être au niveau de la consommation», soutient la même source. Selon d'autres sources, cette situation est due aussi à l'utilisation de la poudre de lait, distribuée par l'Office national interprofessionnel du lait, dans la production d'autres produits laitiers au lieu de la fabrication du lait, le petit lait, des yaourts et d'autres produits, ce qui est contraire à la réglementation qui stipule que cette poudre doit être utilisée exclusivement dans la production de lait en sachet et qui doit être vendu à 25 dinars.Cependant, certains transformateurs ne respectent pas cette mesure, et par conséquent, le lait manque sur le marché et quand il est disponible, il est vendu à 30 dinars. Pis encore, certains transformateurs utilisent la malice pour faire plus malice. Ces derniers produisent du lait d'une qualité très médiocre, car la quantité de poudre utilisée ne répond pas aux normes. Ainsi et vu le manque de lait en sachet, les familles se rabattent sur le lait en poudre dont le prix varie entre 160 et 180 dinars pour la boîte de 250 grammes.  

Flih S.
Samedi 11 Avril 2015 - 17:38
Lu 267 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+