REFLEXION

MOSTAGANEM : Naissance d’une Coordination de la société civile

Longtemps laissée pour compte et en marge des choix décisifs, la société civile de Mostaganem a fait quand même un sursaut qualitatif, en termes de prise de conscience et de démocratie participative, voilà près d'une année. Avec l'arrivée d'un nouveau wali, M. Abdelwahid Temmar, branché sur la communication, le marketing, l’écoute des citoyens, la consultation, la société civile n'a eu d'autres choix que de s'impliquer et d'accompagner cet homme qui pratique un mode de gestion entrepreneuriale ,pour faire décoller la Wilaya de Mostaganem, sur les plans socioéconomiques et culturels.



Des résultats ont été enregistrés et la Société civile, à travers le groupe "Amis qui aiment Réflexion". Passé du virtuel au réel en un laps de temps, ce groupe a prouvé son efficacité  notamment dans la mobilisation et l'action  qui a permis de doter Mostaganem d'un "Service de radiothérapie". Ce groupe a apporté une contribution grâce aux citoyens, de plus en plus nombreux, élargissant ainsi la base .Pour s'adapter à l'évolution  de la wilaya et à la conjoncture externe, une restructuration du groupe avec la création d'une "coordination" s'est avérée urgente et nécessaire. En cette après-midi du jeudi, 06 Octobre 2016 et à 15 heures 30 eu lieu, au niveau de la salle de Réunion de l'APC de Mostaganem, un important regroupement des membres du groupe "Amis qui aiment Réflexion" élargi donc à d’autres associations et membres qui ont rejoint récemment le giron du groupe des "amis qui aiment réflexion". En effet, ces derniers ont répondu à l’invitation ouverte lancée par le Président -fondateur, M Selim Benanteur assisté du conseil, récemment remanié et élargi. C’est quelque 120 à 140 personnes environ autour de la table et les femmes étaient venues en force, visiblement. Dans tout ce beau monde, il y avait environ 30 à 35 associations des connues et des moins connues. La représentation était large puisqu'on a remarqué la présence de Sportifs de haut niveau, de parents d'élèves, d'aide aux cancéreux ,de femmes et de bien d'autres .A noter également qu'il y avait dans cette assemblée, une  bonne vingtaine de délégués représentant les communes de la wilaya comme celles de Bouguirat ,de Hassi Mamèche, de Kheireddine, d’Ain-Tédelès . etc... Il y avait aussi la présence remarquable de personnages sages de Mostaganem et bien d'autres sans oublier évidemment, la présence inopinée et combien honorable, de Mme Zhour Assia Boutaleb,  la nièce de l'Emir Abdelkader à cette assemblée. C'est donc sous une véritable bénédiction que cette réunion de citoyens a décidé de s'organiser en véritable "Lobbyng" pour le bien et la promotion de Mostaganem. Pour ce faire, il y a eu un exposé et un riche débat entre toutes les parties en présence et dont les objectifs est la création d'une "Coordination de la société civile et citoyenne, de la wilaya de Mostaganem". Son rôle a été aussi défini comme étant celui d'une " puissance civile qui agit en tant que force de consultation, de propositions, de soutien et d'opposition, qui œuvre dans le sens de la promotion et du développement socio-économique de la wilaya de Mostaganem avec des hommes, des femmes et des moyens pacifiques dans le cadre d'une démocratie participative». Dans un cadre transparent et démocratique, ce sont 17 membres qui ont présenté leur candidature suivi par un vote discret devant l'assemblée il s'en est dégagé neuf (09) membres du bureau de la "Coordination". Ultérieurement, ces derniers seront les futurs Présidents des différentes commissions. Il faut noter un point capital à propos de cette "coordination" nouvellement installée c'est qu'elle est collégiale et n'admet donc aucun "leadership" de la part de qui que ce soit et bonjour la démocratie respectueuse qui se respecte ! En fin des travaux électifs, la même assemblée a proposé, au poste de "Président d'honneur de la coordination", Messieurs Noureddine Bensekkouma et Ghali Bentami et par respect, c’est le respect au droit d'ainesse que M.NE.Bensekouma s’est incliné en bon seigneur. Ainsi, M.Ghali Bentami devient le "Président d'honneur" de cette honorable coordination et c'est à lui que lui revient le droit d'arbitrage pour d’éventuels partages de voix en cas d'égalité. La séance s'acheva sous des applaudissements et des » youyous » de la gente féminine. L'ambiance avait un air de fête mais ce nouveau-né qui vient égayer le paysage de la société civile Mostaganemoise a encore du travail pour parachever son organisation par la désignation de son porte-parole officiel ainsi qu'un règlement intérieur. A la suite de quoi, cette coordination aurait à élaborer et mettre au point sa feuille de route. Pour l'instant, la naissance de cette nouvelle organisation de la société civile a été saluée et a été appelée à s'impliquer dans la promotion et le développement de Mostaganem. Pour terminer, signalons que cette coordination a déclaré qu’elle "reste ouverte aux éventuels membres et associations en signalant que ceux-ci, garderont leurs propres spécificités et autonomie, loin de toute ingérence dans les affaires internes qui sont les leurs ; par ailleurs, nous tiendrons nos "amis" informés des développements qui s'en suivront, au sujet de ce nouvel organe citoyen qu’est la "Coordination"

Younes Zahachi
Vendredi 7 Octobre 2016 - 17:48
Lu 2145 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+