REFLEXION

MOSTAGANEM : Les palmiers de ‘’la Salamandre’’ se meurent avec le temps

Beaucoup de palmiers sont morts sur le « Boulevard Ben Bella » qui longe le bord de mer de la station balnéaire de la Salamandre .C’en est un exemple qui offre un spectacle désolant, presque insolent pour ceux qui osent les regarder avec insistance. Ce sont les seuls cas de morts qui osent se tenir debout, bien dressés à la vue de ceux et celles qui les regardent.



Récemment, on a montré, sur une page de Facebook, une image qui disait ceci : « Voilà une photo qui montre des palmiers achetés au prix fort, dénudés de tout feuillage, et qui risqueraient à tout moment de mourir, à la salamandre de Mostaganem ». Ces palmiers en question ont été achetés au prix fort, semblerait-il, de 11000,00 Da l’unité et ce, sans compter, les charges de transports, de plantation et d’entretien, éventuellement .Beaucoup pensent que ces palmiers sont morts depuis près d’une année mais, l’ambiance estivale n’était, peut-être pas, favorable  à remédier à ce cas. Ce ne sont pas les seuls palmiers qui sont passés de vie à trépas et l’on peut voir qu’il y a ailleurs d’autres « jeunes palmiers » morts de part et d’autre sur la voie d’entrée  dans le sens ,Mostaganem-Mazagran, et vice versa. Certes, ces palmiers sont plus jeunes mais, ils ont coûté beaucoup d’argent imputé sur les deniers publics .Si l’on compte, les pertes financières imputées aux plantations ratées d’arbres ornementaux dans toutes les communes de la wilaya, il y a là certainement de quoi s’inquiéter vraiment sur une gestion pas trop regardante sur des « dépenses » dont le montant global pourrait atteindre des sommes très importantes. La question du suivi des plantations ornementales ne s’est pas posée pour les gestionnaires et il semblerait qu’il n’y ait pas un seul spécialiste en « paysagisme » dans toute la wilaya de Mostaganem. Ainsi, les espaces verts comme les plantes ornementales de plein air, en tous lieux sont exposés à un dépérissement certain peu de temps après leur mise en place. Néanmoins, pour le cas de ces fameux, « Palmiers de la Salamandre », le mercredi 12 octobre 2016, en présence de Mr le conservateur des forêts, M. le Wali de la wilaya a donné instruction pour qu’il soit procédé au recensement des palmiers morts afin de pourvoir à leur remplacement et de prendre en urgence des mesures adéquates pour entretenir les autres palmiers du front de mer de la salamandre .L’espoir est que la solution de ce problème puisse également toucher les autres communes de la wilaya de Mostaganem.

Younes
Vendredi 14 Octobre 2016 - 17:00
Lu 414 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+