REFLEXION

MOSTAGANEM : Les mendiants de plus en plus nombreux



Ce qui a caractérisé les trois semaines du mois de Ramadhan, est le retour en force du phénomène de mendicité à travers les rues de Mostaganem, où la présence des mendiants en rangées, s’accaparant même des trottoirs et assiégeant les passants devant les mosquées, les marchés ou les bureaux de poste, pour leur arracher une pièce d’argent se fait remarquer. Aucune rue ou quartier n’ont été épargnés de ce phénomène de mendicité, qui a fait sortir beaucoup de familles à la rue pour profiter de l'occasion du mois sacré et frapper à toutes les portes, avec insistance notamment les mosquées  avec les désagréments qu’ils peuvent causer aux fidèles et parfois arrivés même à harceler les passants dans les rues. Les mendiants en essaim choisissent les endroits les plus populaires et les plus dynamiques, à l’exemple le marché couvert, et même juste à côté du mausolée de Sidi Said, et le centre-ville   pour récolter le maximum d'argent, une ruse sur laquelle se basent les mendiants  pour réaliser des profits importants au cours de ce mois sacré où les  jeûneurs sont plus généreux par rapport au reste des mois, et même les mosquées sont soigneusement ciblées par les mendiants où les fidèles sont pris d’assaut après chaque accomplissement de la prière, même tard la nuit après les prières de tarawih et même durant la prière du vendredi.  

Ikram
Lundi 27 Juin 2016 - 16:56
Lu 488 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+