REFLEXION

MOSTAGANEM : Les habitants de Sidi El Medjdoub interpellent Mme le wali

Depuis quelques temps les habitants de Sidi El Medjdoub vivent sous la menace d’un délogement forcé du fait que leur cité allait être transformée en un site touristique.



MOSTAGANEM : Les habitants de Sidi El Medjdoub interpellent Mme le wali
Situé à la périphérie de la ville de Mostaganem, à environ 2 km de celle-ci côté nord est, sidi El Medjdoub (du nom du mausolée qui sur plombe la mer) est une petite plage paisible. Du moins elle l’était. De tout temps cette plage était habitée par des familles qui y avaient construit leurs propres demeures. Des générations s’y sont succédées, jusqu’au jour d’aujourd’hui .Certaines familles et elles sont plusieurs ,habitent Sidi El Medjdoub à longueur d’année .D’autres, et elles sont minoritaires, y habitent temporairement ,selon les circonstances ou tout simplement pour danger d’air .Il se trouve que depuis quelque temps ces habitants ont eu vent que Sidi El Medjdoub allait être transformé en un site touristique. Qui dit site touristique dit forcément changement de décor comme ce fut le cas pour la salamandre .Si cette rumeur venait à se concrétiser cela voudrait dire que les habitants de Sidi El Medjdoub seraient délogés .Pour aller ou ?d’ailleurs il ne s’agit pas de rumeur puisque un recensement des habitants a en lieu le 26-01-2010 .Depuis, les habitants s’inquiètent et se posent toutes sortes de questions auxquelles personnes ne s’est adressé à eux pour les informer des décisions prises par les autorités quant à leur devenir .Les familles sont formelles .Elles ne sont nullement contre le projet retenu par les autorités locales. Mais ce qui les tourmente le plus et occupe leur esprit c’est de ne pas savoir où elles seront parachutées .Ces familles ont, de génération en génération, occupé ce lieu. « Ce sont des gens de la mer », comme les appelle t-on communément .De ce fait, ce que ces mêmes familles redoutent le plus c’est d’être contraintes d’êtres relogées loin de leur site habituel qu’est la mer avec laquelle elles nt grandi. Cependant, un autre problème taraude leur esprit .Ces familles craignent qu’elles aient à subir le même sort que celles de la salamandre tant au niveau du relogement que du dédommagement. Elles ne souhaiteraient pas se retrouver dans un appartement exigu ou loin de la mer. De même qu’elles souhaiteraient que les indemnisations, le cas échéant, soient en rapport avec la valeur et la nature de chaque habitation. Les habitants de Sidi El Medjdoub émettent le vœu que leur démarche soit prise en considération afin qu’ils n’aient pas à souffrir des aléas d’une décision hâtive qui, en retour, les léserait .Abondant dans ce sens, toutes les familles touchées par le future projet touristique de Sidi El Medjdoub interpellent l’ensemble des responsables et des élus, avec à leur tête madame le wali, pour qu’une sage décision soit prise pour éviter d’éventuels désagréments.

M. Bentahar
Samedi 19 Juin 2010 - 10:11
Lu 1247 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+