REFLEXION

MOSTAGANEM : Le wali ordonne le relogement des habitants de Sidi el Mejdoub

Face au cataclysme engendré par les intempéries à Sidi El Mejdoub, le wali de Mostaganem, M. Maabed Ahmed, lors d’une visite de ces lieux, effectuée hier, n’a pu retenir sa colère et ordonna aux autorités locales et aux personnalités qui l’accompagnaient de remédier à cet état de fait et de procéder immédiatement au relogement en urgence des citoyens concernés.



Un constat, un fait, une réalité qu’on ne peut cacher ni ignorer car il s’agit de catastrophes naturelles apparentes  engendrées par un climat qui a détruit facilement presque la totalité de toutes les constructions, vestiges et sites modernes ou ancestrales de Sidi EL Mejdoub  très  vulnérables  aux intempéries et  usés par le temps très mal entretenus et non  restaurés  par l’être humain lui-même. Et  c’est dans ce contexte que Mr le Wali n’y est pas allé de main morte, dénonçant cet abandon, il fit allusion à des logements appartenant à la CNEP construits et fermés depuis une dizaine d’années dans ces endroits de Kharrouba , et qui peut être avec l’accord des ministères et tutelles concernées seront reconvertis en logements sociaux et ce dans le souci d’éradiquer une grande partie des postulants aux logements et vivant dans la précarité. Pour rappel,  suite aux averses et pluies enregistrées, dernièrement, au niveau de la commune de Mostaganem, les habitants de la cité de Sidi El Mejdoub avaient vécu des nuits d’horreurs sans électricité, En plus de l’obscurité,  l’ancienne route avait connu un affaissement, en raison de  la crue, causant un ensablement externe des infrastructures, et inondant jusqu’à l’intérieur des maisons, coupant ainsi ces habitants du reste de la wilaya.  Il faut signaler, que beaucoup d’encre avait coulé pour dénoncer le laisser aller des autorités pour les périodes déterminant les responsabilités de chacun. Et c’est dans ce cadre que les résidents de Sidi El Mejdoub , désemparés se sont manifestés et ont exprimé leur colère par le biais de notre quotidien « Réflexion ». Ces citoyens apparemment oubliés ont maintes fois lancé des appels et des SOS à qui de droit, et à tous ceux qui peuvent apporter une aide quelconque pour résoudre cet épineux  problème  qui ne fait qu’empirer surtout en cette  période hivernale. Autre souci pour les Mostaganémois qui assistent impuissants à la destruction de leur ville, Un constat apparent qui n’a que trop duré.  Après cette prise de position de Mr le wali qui n’a pas mâché ses mots, l’espoir et le sourire ont apparu pour la première fois sur les visages de ces sinistrés victimes d’inattention, Enfin une lueur d’espoir.

B.Adda
Dimanche 1 Décembre 2013 - 19:20
Lu 681 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+