REFLEXION

MOSTAGANEM : Le maire d’Ain Tèdeles éjecté de la liste



Après le rejet par la Direction de la réglementation  et des affaires générales (DRAG) de la wilaya de Mostaganem de la liste indépendante ‘’Amel Djazair’’ pour similitude de nom avec le parti ‘’Tajamoua Amel Jazair’’ (TAJ), voilà que la même Direction vient, cette fois-ci, d’éjecter le tête de liste  du parti Tribune de l’Algérie de Demain, en l’occurrence  l’actuel maire d’Ain Tedeles, M. Tahar Mohamed, au motif d’une condamnation par la justice. En effet, le maire d’Ain Tedeles a été reconnu coupable par le tribunal de première instance dans une affaire de fausse déclaration et mauvaise gestion, souvenue en octobre 2012. Le verdict prononcé par le tribunal dans cette affaire était une peine de six mois de prison ferme et 20000 dinars d’amende. Après un pourvoi en cassation devant la Cour, il a été condamné à 20000 dinars, en supprimant la prison mais l’amende ‘’faisait foi’’ de la condamnation, ce qui a poussé les services de la wilaya à éloigner ce dernier de liste. Informé de la décision de la DRAG, l’intéressé a introduit un recours auprès du tribunal administratif, mais malheureusement son recours a été débouté par décision de justice qui a soutenu la décision de la wilaya. À ce jour, deux listes de candidats aux législatives ont été rejetées par la DRAG de Mostaganem, en attendant l’annonce officielle des listes acceptées pour entrer en lice à l’occasion des législatives du 4 mai prochain.     

Réflexion
Vendredi 17 Mars 2017 - 18:07
Lu 496 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 19-09-2017.pdf
3.35 Mo - 18/09/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+